/news/currentevents
Navigation

Des alertes Amber marquantes

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le lancement des alertes Amber au Québec en 2003, 15 ont été déclenchées et ont eu des durées allant de quelques minutes à plus de 24 heures. Voici certaines des plus marquantes.

• À lire aussi: La police déploie une vaste chasse à l’homme pour retrouver Martin Carpentier


15 juillet 2003 | Montréal  

  • La première alerte Amber est lancée au Québec pour trouver une jeune fille de 17 ans. Le Service de police de la Ville de Montréal a reçu des témoignages indiquant que l’adolescente avait été enlevée. Cette dernière s’était en fait disputée avec son petit ami.    

3 juillet 2004 | Longueuil  

  • Une petite fille de 4 ans a été enlevée par sa mère, dépressive. La police a lancé l’alerte Amber, craignant pour la sécurité de l’enfant. La recherche aura duré plus de 24 heures, et l’enfant a été trouvée saine et sauve à Drummondville.    

9 juin 2010 | Trois-Rivières  

  • Après s’être fait retirer la garde de leur enfant par le tribunal de la jeunesse, un homme et une femme ont enlevé leur petite fille de 4 ans et ont pris la fuite avec elle. Craignant pour la sécurité de l’enfant, les policiers ont déclenché une alerte Amber. La petite a été trouvée saine et sauve au bout de 45 minutes.    

26 mai 2014 | Trois-Rivières  

  • À seulement une journée de vie, un bébé a été enlevé à l’hôpital Sainte-Marie par Valérie Poulin Collins, une jeune femme qui se faisait passer pour une infirmière. Le poupon a été trouvé et rendu à ses parents trois heures après le déclenchement de l’alerte.    

14 sept. 2017 | Saint-Eustache  

  • Ugo Fredette a enlevé un enfant de 6 ans après avoir tué sa conjointe, Véronique Barbe, puis Yvon Lacasse. L’enfant a été trouvé, en Ontario, plus de 24 heures après le lancement de l’alerte. Ugo Fredette a été reconnu coupable des meurtres et risque au moins 50 ans de prison.     

12 mars 2018 | Montréal  

  • Disparu dans le quartier d’Ahuntsic-Cartierville, Ariel Jeffrey Kouakou, 10 ans, n’a jamais été trouvé et aurait sombré dans la rivière des Prairies. Lancée le 13 mars 2018, l’alerte a été finalement annulée quelques heures plus tard par le Service de police de la Ville de Montréal.