/news/society
Navigation

Les noyades en piscine sont évitables

Les noyades en piscine sont évitables
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Les familles qui ont accès à une piscine doivent s’assurer que des mesures sécuritaires sont réunies pour éviter d’éventuelles noyades, a alerté l’Hôpital de Montréal pour enfants (HME). 

Rien que la semaine dernière, deux enfants de moins de 5 ans ont perdu la vie à la suite d’une noyade dans des piscines résidentielles. 

Vendredi soir, une fillette de 3 ans s’est noyée dans une piscine d’une résidence privée à Sorel-Tracy, en Montérégie.

«En général, ces terribles tragédies sont attribuables à une porte laissée ouverte, une serrure cassée, l’absence de clôture autour de la piscine ou un trop long moment d’inattention de la part des adultes qui surveillent», a commenté vendredi l’établissement qui relève du CUSM. 

C’est pourquoi des responsables du Centre de traumatologie de l’HME mettent en avant des mesures de sauvetage à même de réduire grandement les risques de noyade chez les enfants. 

Il est, en outre, recommandé une surveillance adéquate des enfants quand ils sont dans la piscine ou à proximité. 

Les noyades constituent la deuxième principale cause de décès par blessure chez les enfants de moins de 4 ans, a-t-on ajouté. 

Selon la Croix-Rouge, environ 60 enfants de moins de 14 ans meurent par noyade chaque année. La moitié des décès survient en piscine, dont des piscines résidentielles non ou mal clôturées.