/news/society
Navigation

Les Québécois devront s’enregistrer avant d’aller aux Îles-de-la-Madeleine

Les Québécois devront s’enregistrer avant d’aller aux Îles-de-la-Madeleine
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois désirant se rendre aux Îles-de-la-Madeleine doivent dorénavant s'inscrire sur les sites internet du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard pour obtenir l'autorisation de faire ce déplacement dans le cadre de la pandémie.

Le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard s’assurent ainsi que tous les individus circulant sur leur territoire se plient aux mêmes exigences et formalités. La plupart des voyageurs visitant les Îles transitent par le territoire de l’une ou l’autre de ces provinces.

Pendant la pandémie, les provinces s’étaient entendues sur l’accès au traversier menant vers les Îles-de-la-Madeleine et sur les conditions de santé et de sécurité. Cette nouvelle mesure concerne donc l’aller vers les Îles, mais aussi le retour vers le Québec continental.

Les Québécois devront désormais avoir en main ce formulaire lors de leur déplacement, mais aussi «le formulaire d’autodéclaration du Québec, leur billet aller-retour pour le traversier, ainsi qu'une preuve de domiciliation aux Îles pour les résidents et les propriétaires de résidence secondaire, ou une preuve de réservation pour un hébergement touristique ou pour un séjour familial», a indiqué le gouvernement du Québec dans un communiqué.

Tous les papiers nécessaires à un déplacement sans embûches sont disponibles sur les sites web des différents gouvernements provinciaux.

Rappelons que les frontières des provinces de l'Atlantique sont fermées aux Québécois, qui doivent s'y limiter à des déplacements essentiels. Ils doivent aussi s'astreindre à une quarantaine de deux semaines s'ils comptent séjourner dans l'une de ces provinces.