/weekend
Navigation

Une escapade au cœur du Montana

<strong><em>Ces montagnes à jamais</em><br>Joe Wilkins</strong><br>Aux Éditions Gallmeister<br>320 pages
Photo courtoisie Ces montagnes à jamais
Joe Wilkins

Aux Éditions Gallmeister
320 pages

Coup d'oeil sur cet article

Si on a envie d’un roman dont l’histoire, implacable, est vraiment difficile à oublier, eh bien le voilà !

Il y a longtemps, les Newman possédaient ranch et terres aux environs de Delphia, Montana. Mais aujourd’hui, il ne reste à Wendell Newman, 24 ans, qu’un sordide mobile home parqué au fin fond des Bull Mountains. Même si c’est loin d’être l’endroit rêvé pour élever des enfants, une assistante sociale viendra pourtant un jour y en porter un : le fils bâtard d’une cousine toxico qui vient d’être envoyée en prison. Du coup, à Wendell d’en prendre soin. Un beau défi, le petit Rowdy, 7 ans, ne parle pas et accuse un sérieux retard de développement. Qu’à cela ne tienne! Dès l’instant où ce gamin timide et squelettique débarquera dans sa vie, Wendell fera vraiment tout ce qui est en son pouvoir pour que les choses aillent bien entre eux.

Noir passé

Un joli roman d’apprentissage ? Pas tout à fait. Pour ça, il aurait fallu que ça se passe dans une autre famille et ailleurs qu’au Montana, où la première chasse au loup légale de toute l’histoire de ce coin de pays est en train de se préparer. 

À cause de son père, qui a dû aller se cacher dans les Bull Mountains bien des années plus tôt, Wendell a hérité d’un passé marqué par la violence. Un passé qu’il pensait avoir laissé derrière lui depuis longtemps, mais qui, avec l’ouverture prochaine de la chasse au loup, finira par lui revenir en plein visage comme un boomerang. Reste à savoir s’il saura esquiver le coup à temps pour pouvoir continuer à protéger Rowdy de la bêtise humaine...

Une histoire dure, mais magnifique.   

Frissons garantis  

Retour de service

<strong>John le Carré</strong><br>Aux Éditions du Seuil<br>400 pages
Photo courtoisie
John le Carré
Aux Éditions du Seuil
400 pages

À 88 ans, John le Carré signe son 25e roman. Et pour celles et ceux qui se posent la question, il est vraiment très bon. Pourquoi ? Parce que Nat, son héros, parvient avec une facilité désarmante à nous intriguer et à capter toute notre attention. 

Comme la plupart des personnages créés par le Carré, Nat travaille pour le Secret Intelligence Service britannique depuis un sacré bail. Et alors qu’il s’attend à être mis au rebut sous peu, on lui proposera plutôt de diriger le Refuge. Ce qui aurait pu être une belle affectation, si la plupart des membres de cette sous-station du département Russie n’avaient pas été aussi empotés...

Le feu aux poudres

En dehors du boulot – et c’est là que ça va devenir intéressant ! –, Nat fréquente surtout les courts de badminton de l’Athleticus Club de Battersea. Il en est même le principal champion et un beau jour, un badiste du nom d’Ed Shannon tiendra à se mesurer contre lui. Durant quelques mois, ils prendront ainsi l’habitude de s’affronter tous les lundis, et au perdant de payer ensuite la première bière. Voilà comment, au fil du temps, Nat apprendra quantité de petites choses sur Ed. Sa passion pour la géopolitique, par exemple, ou ses opinions bien arrêtées sur Trump et le Brexit. Des petites choses a priori sans grand intérêt, mais qui finiront par perturber sérieusement le boulot et le quotidien de Nat !

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE 

Francesca

<strong>Lina Bengtsdotter</strong><br>Aux Éditions Marabout<br>368 pages
Photo courtoisie
Lina Bengtsdotter
Aux Éditions Marabout
368 pages

La Francesca du titre a disparu il y a déjà une bonne trentaine d’années. Alors qu’elle n’avait que 16 ans, elle s’est tout simplement volatilisée et les habitants de Gullspång ne l’ont plus jamais revue. Une vieille affaire non résolue qui finira par revenir hanter l’inspectrice Charlie Lager, qui est elle aussi originaire de ce tout petit bourg suédois. Un bon polar de facture classique.   

Le chant des revenants

<strong>Jesmyn Ward</strong><br>Aux Éditions 10/18<br>286 pages
Photo courtoisie
Jesmyn Ward
Aux Éditions 10/18
286 pages

Jojo et sa sœur Kayla ont surtout été élevés par leurs grands-parents maternels. Leonie, leur mère, consomme en effet beaucoup trop de drogues dures pour pouvoir s’occuper d’eux décemment. Mais lorsqu’elle apprendra la libération prochaine de leur père, un Blanc qui a été incarcéré au pénitencier d’État du Mississippi, elle n’hésitera pas à trimballer ses enfants et sa « dealeuse » de crack jusque là. Un roman poignant qui a entre autres remporté le National Book Award. 

Les records de l’Histoire

<strong>Stéphane Bern</strong><br>Aux Éditions Albin Michel<br>254 pages
Photo courtoisie
Stéphane Bern
Aux Éditions Albin Michel
254 pages

Qui est l’écrivain le plus traduit au monde ? Quel roi a eu le plus grand nombre de conquêtes amoureuses ? Quel est le monument le plus visité au monde ? Quel est le conflit le plus long de l’Histoire ? Quelle est la plus vieille civilisation découverte ? Quel est le plus vieux restaurant de Paris ? En répondant à toutes ces questions de façon claire et vivante, l’écrivain et animateur Stéphane Bern nous régale de savoureuses anecdotes.  

Moelleux, fondants et coulants

<strong>Marie Élodie Pape</strong><br>Aux Éditions Hachette<br>92 pages
Photo courtoisie
Marie Élodie Pape
Aux Éditions Hachette
92 pages

Pour se gâter, c’est le bouquin idéal. Parce qu’en quelques coups de cuillère à pot, on peut réaliser toutes sortes de desserts gourmands à souhait : moelleux poire-gingembre, coulant chocolat cœur caramel, fondant au miel, mini-moelleux citron-pavot, fondant à la noix de coco... En tout, 30 recettes qui feront saliver absolument n’importe qui !