/entertainment/music
Navigation

Largué par son agence, Kevin Parent s’excuse

Les excuses de Kevin Parent surviennent au lendemain d’un spectacle de l’artiste sur la scène du Musiparc de la baie de Beauport, à Québec, dimanche.
Photo Annie T. Roussel Les excuses de Kevin Parent surviennent au lendemain d’un spectacle de l’artiste sur la scène du Musiparc de la baie de Beauport, à Québec, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Visé à son tour par des allégations d’inconduite sexuelle, le chanteur Kevin Parent a présenté ses excuses après avoir été renvoyé de l’agence qui le représentait.

• À lire aussi: «Mon comportement lui a fait extrêmement mal» - Alex Nevsky

• À lire aussi: Vague de dénonciations: l’ADISQ exclut Adamus et Dare To Care de son gala

De plus, les deux concerts qu’il devait présenter à Bromont et Mercier, les 16 et 17 juillet, dans le cadre de la série TD musiparc, ont été annulés après que son nom s’est retrouvé sur la page Instagram Victims_Voices_Mtl, dont les publications ont été effacées lundi.

« Je ne peux pas faire autrement qu’appuyer ce mouvement-là. J’ai fait bien des erreurs dans ma vie et j’ai dit et j’ai fait bien des niaiseries, pis je les assume », déclare le chanteur dans la vidéo publiée sur Facebook, avant de changer tout de suite de sujet.

« Mais on n’est pas ici pour parler de ça, on est ici parce qu’il y a un gros raz-de-marée­­­ de prise de conscience ou de cri pour la justice. Ça dépasse moi et mon opinion et le goût de me défendre, ce n’est pas ça du tout. Ce n’est pas ça que j’ai le goût de faire, j’ai le goût d’écouter, de comprendre et d’être là. »

Des valeurs non négociables

Les allégations concernant Kevin Parent ont été publiées dimanche, quelques heures avant qu’il monte sur scène à la baie de Beauport.

Le concert a eu lieu comme prévu. Cependant, son agence de spectacles, Preste, a annoncé qu’elle rompait ses liens immédiatement avec lui, tôt lundi matin.

« Les valeurs de respect et de tolérance sont inscrites dans l’ADN de Preste et sont non négociables. Nous condamnons sans réserve toute personne qui s’en éloignerait sous quelque forme que ce soit », mentionne l’agence.

  • Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertin-Lacroix, à QUB Radio:  

Kevin Parent a quand même tenu à remercier son équipe, son agent de spectacles Louis Carrière en particulier. 

« Je sais que pour ces raisons-là, il faut que tu te désistes, il faut que tu te sépares de moi, puis je le comprends. »

Dans son message, le chanteur semble se questionner sur le contexte entourant la vague de dénonciations. 

« C’est un peu free-for-all. »

« Mais j’assume, enchaîne-t-il aussitôt. Je sais que ça va être un bout ben rough, les prochains temps, mais j’espère que ça va servir à quelque chose. Si je suis dénoncé, si ça peut servir à faire avancer quelque chose, tant mieux, je suis pour ça. »