/news/currentevents
Navigation

Aucune trace de Martin Carpentier: «La clé finale de l'histoire, c'est lui»

Coup d'oeil sur cet article

La Sûreté du Québec (SQ) entame sa sixième journée de recherche, afin de retrouver Martin Carpentier, le père de Norah et Romy Carpentier, retrouvées sans vie samedi dernier.

• À lire aussi: Chasse à l’homme: à la recherche d'un fugitif ou d'un corps?

• À lire aussi: Quand les citoyens nuisent aux recherches

• À lire aussi: [EN IMAGES] Hommages émouvants aux fillettes décédées

Photo Stevens Leblanc

Les recherches se concentrent dans le secteur de la rue Saint-Lazare à Saint-Apollinaire, en ce lundi matin, où des éléments d’intérêts ont été retrouvés. Il s’agit du même endroit où les dépouilles des deux fillettes ont été retrouvées.

Photo Stevens LeBlanc

«Je ne peux pas élaborer là-dessus, ce n’est pas le moment, mais ça explique notre déploiement plus pointu dans le secteur de la rue Saint-Lazare», indique Ann Mathieu, porte-parole à la SQ. Ces éléments portent à croire qu’il pourrait toujours se trouver dans le secteur.

La SQ et les équipes de recherches assignées ont toujours espoir de retrouver d’autres éléments amenant à retrouver l’homme en vie, mais il s’agit toujours d’une course contre la montre.

Après six jours d'intenses recherches, Martin Carpentier est toujours introuvable.
PHOTO COURTOISIE
Après six jours d'intenses recherches, Martin Carpentier est toujours introuvable.

«On veut, premièrement, le retrouver en vie. Mais nous ne pouvons pas négliger le fait qu’il puisse être décédé», indique Ann Mathieu, porte-parole à la SQ.

La porte-parole insiste sur le fait que la SQ espère pouvoir le retrouver vivant, ce qui permettrait d’éclaircir toutes les circonstances autour de cette tragédie.

Photo Stevens LeBlanc

«La clé finale de cette histoire, c’est lui», fait-elle valoir.

Maîtres-chiens et patrouilleurs pédestres et en véhicules tout-terrain sont déployés sur tout le périmètre de recherche.

Photo Stevens LeBlanc

Mme Mathieu rappelle aussi que l’homme peut présentement souffrir de blessures et qu’il est impliqué dans une importante enquête criminelle, d’autres raisons importantes de le retrouver.

Beaucoup d’éléments d’informations ne sont pas révélés dans ce dossier, et la porte-parole rappelle qu’il ne s’agit pas d’un manque de transparence, mais plutôt d’une nécessité, dans l’éventualité où Carpentier est retrouvé en vie.

  •  Écoutez l'entrevue du policier à la retraite François Doré avec Caroline St-Hilaire à QUB radio:   

Les recherches se poursuivront tant et aussi longtemps qu’il y aura des éléments qui permettront à la SQ de croire que l’homme se trouve dans ce secteur.

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Par ailleurs, les autopsies de Norah et Romy Carpentier ont eu lieu à Montréal. Selon Mme Mathieu, celles-ci sont probablement complétées. Les résultats ne sont toutefois pas divulgués pour le moment.

Les corps des fillettes ont été retrouvés à proximité l’un de l’autre, et les recherches d’aujourd’hui se tiennent près du site de la triste découverte.

La municipalité de Saint-Apollinaire a déployé un service d’aide psychologique aux citoyens qui peuvent être affectés par la tragédie. Ce service d’aide est opérationnel dès 10h30 ce lundi. Il se tient dans la salle du conseil municipal, située au 94, rue Principale à Saint-Apollinaire. Des intervenants sociaux d'un CLSC y sont disponibles pour recevoir les gens désirant bénéficier d’un soutien psychologique.