/sports/soccer
Navigation

Tournoi «La MLS est de retour»: le Toronto FC s’endort au mauvais moment

Tournoi «La MLS est de retour»: le Toronto FC s’endort au mauvais moment
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Toronto FC a vu le D.C. United inscrire deux buts en fin de rencontre pour se contenter d’un verdict nul de 2 à 2, lundi avant-midi à Orlando, lors d’un match de la phase de groupe du tournoi «La MLS est de retour». 

Pour la troupe de l’entraîneur-chef Greg Vanney, il s’agit d’un résultat décevant, car Ayo Akinola l’avait lancée en avant grâce à un doublé en première demie. Remplaçant Jozy Altidore, retranché par son instructeur, il a touché la cible durant les 12e et 44e minutes, chaque fois sur des passes d’Alejandro Pozuelo.

Cependant, Federico Higuain a répliqué à la 84e minute pour le D.C. United, qui avait un joueur en moins pendant toute la deuxième demie en raison d'un carton rouge décerné à Junior Moreno tard dans la période initiale. Puis, Frédéric Brillant a égalé la marque dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps.

Akinola a totalisé six tirs, dont cinq cadrés vers le gardien Bill Hamid. Ce dernier a stoppé cinq ballons, comparativement à trois pour son vis-à-vis Quentin Westberg.

Au sein du groupe C, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre domine avec trois points, soit deux de plus que le TFC et le D.C. United.

Par ailleurs, la raison de l’absence d’Altidore n’a pas été précisée.

Le duel entre les deux formations devait avoir lieu la veille, mais il a été repoussé au lendemain, car un joueur a subi un test qui s’était avéré positif, tandis que le diagnostic d’un autre n’avait pu être clairement déterminé. Les deux athlètes concernés se sont soumis à un examen supplémentaire, dimanche, et ils ont été déclarés négatifs. Plus tard en journée, le D.C. United a indiqué que les deuxièmes tests qu’ont subis leurs athlètes se sont également avérés négatifs et que les joueurs pouvaient retrouver leurs coéquipiers.

Le report de ce match a forcé le report de celui devant mettre aux prises le TFC à l’Impact de Montréal. Les deux formations canadiennes croiseront le fer jeudi, à 20h, sur les ondes de la chaîne TVA Sports.

Le Dynamo donne du fil à retordre au LAFC 

Le Los Angeles FC a titubé en début de match, mais est revenu de l’arrière pour finalement arracher un verdict nul de 3 à 3 au Dynamo de Houston, au tournoi «La MLS est de retour», lundi soir à Orlando.

Les 30 premières minutes de jeu avaient pourtant été l’affaire du jeune Memo Rodriguez, qui a marqué deux fois pour Houston. Le petit milieu de terrain a semblé avoir réponse à tout et est entré dans la boîte du gardien de brillante façon, à la 9e minute de jeu, avant de déjouer Kenneth Vermeer d’un tir vif à sa droite.

Rodriguez en a ajouté une vingtaine de minutes plus tard, alors que son coéquipier Alberth Elis plongeait les champions de la saison régulière de 2019 dans le doute avant la mi-temps, grâce à un filet lors du temps ajouté.

Diego Rossi et Brian Rodriguez ont répliqué chacun une fois pour le LAFC après l’heure de jeu. Avant cela, l’ancienne gloire des Red Bulls de New York Bradley Wright-Phillips avait inscrit son tout premier dans l’uniforme noir et or.

Bradley Wright-Phillips
Photo AFP
Bradley Wright-Phillips

Pour l’occasion, l’Anglais a trouvé le fond des cages comme il l’a tant fait auparavant: en fonçant vers le filet pour habilement faire dévier une passe d’un coéquipier.

À son premier match avec le Dynamo, l’ancien défenseur de l’Impact de Montréal Victor Cabrera a obtenu quelques minutes de temps de jeu après être entré comme remplaçant à la 87e minute.

Avec ce match nul en poche, le LAFC se préparera à affronter, samedi, son grand rival de Los Angeles, le LA Galaxy. Le Dynamo se mesurera, quant à lui, aux Timbers de Portland le même jour.