/news/politics
Navigation

Vers une prolongation de la subvention salariale

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le gouvernement fédéral entend prolonger jusqu’à la fin de l’année son programme de subvention salariale visant à aider les entreprises durement touchées par la crise de la COVID-19. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

• À lire aussi: WE Charity: Trudeau s’excuse de ne pas s’être récusé

«On a l’intention de prolonger la subvention salariale jusqu’en décembre et on continue nos discussions avec les provinces et territoires sur la réouverture sécuritaire», a déclaré le premier ministre Justin Trudeau en point de presse, lundi, devant sa résidence de Rideau Cottage.

Ce programme vise à subventionner 75 % du salaire d’employés travaillant pour des entreprises subissant d'importantes pertes financières en raison de la pandémie, jusqu’à concurrence de 847 $ par semaine.

Dans son portrait économique dévoilé la semaine dernière, Ottawa prévoit que la mesure coûtera 82 milliards $ en 2020-2021. Or, le programme n’a pas eu la popularité escomptée jusqu’à présent. En date du 6 juillet, 18 milliards $ avaient été dépensés pour 581 000 demandes approuvées.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Le gouvernement Trudeau espère que de plus en plus de travailleurs passeront sous ce programme plutôt que d’avoir à se tourner vers la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

Cet autre programme, bien plus populaire, permet aux Canadiens qui ont perdu leur emploi, qui ne peuvent travailler ou qui gagnent 1000 $ ou moins par mois, de toucher 2000 $ mensuellement. En date du 5 juillet, le fédéral avait versé près de 55 milliards $ en prestations.