/travel/destinations/quebec
Navigation

Tourisme: la Côte-Nord a la cote

Coup d'oeil sur cet article

Ignorée et méconnue par de nombreux Québécois comme destination vacances, la région de la Côte-Nord suscite de plus en plus d’intérêt. Les contraintes liées à la COVID-19 ont fait craindre le pire ce printemps, mais contre toute attente, la tendance est à la hausse.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

Denis Fortin et sa conjointe habitent les Laurentides. Ils n'avaient pas prévu visiter la Côte-Nord cet été. «Vu que tout le monde restait au Québec, que la Gaspésie, il y a beaucoup de monde et que le Nouveau-Brunswick est fermé, c’était une des places qui étaient le plus avantageux pour venir», raconte l'homme rencontré par TVA Nouvelles au camping Laurent-Val de Sept-Îles.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

À Tourisme Côte-Nord, on s’attend à une très bonne saison touristique, et les réservations dans les lieux d’hébergement témoignent déjà d’une tendance à la hausse par rapport à l’an dernier.

«C’est certain que la fermeture des frontières et le fait que les grands événements dans les grands centres ne tiennent pas... Les gens ont réorganisé leurs vacances à la dernière minute. Clairement, la Côte-Nord fait partie des destinations que les gens recherchent cette année», explique Paul Lavoie, directeur adjoint de Tourisme Côte-Nord.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

Depuis le début de l’été, le camping Laurent-Val de Sept-Îles accueille beaucoup de touristes québécois qui n’auraient probablement pas mis les pieds en Côte-Nord si la frontière avec les États-Unis était restée ouverte.

Plusieurs journées affichent déjà complet.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

«Je passe ma vie au téléphone à prendre des réservations», témoigne la responsable de l'accueil, Jessica Desjardins. «Ça va être une grosse année. Tout le monde vient sur la Côte-Nord. Il y en a plusieurs que c’est la première fois qu’ils visitent la Côte-Nord.»

La capacité d’accueil étant limitée dans la région, le milieu touristique suggère fortement aux visiteurs de planifier leur séjour, question d’éviter les mauvaises surprises.