/entertainment/opinion/columnists
Navigation

La gomme à effacer

Coup d'oeil sur cet article

Je me suis réveillée un matin, et quand j’ai allumé la radio, il n’y avait que des chansons de Passe-Partout qui jouaient en boucle.

Ha !, ça, c’est de la bonne musique, avec des bonnes valeurs, des chansons sans controverse.

  • ÉCOUTEZ Sophie Durocher à QUB radio:

Heureusement que les dirigeants de la radio ont fait disparaître les chansons de Michael Jackson, d’Éric Lapointe, de Bernard Adamus, d’Alaclair Ensemble, de Patrick Bruel, d’Alex Nevsky, de Kevin Parent, de Simple Plan.

Bye bye les tounes de Plume Latraverse (trop de sacres). Au revoir les classiques de Félix Leclerc comme Les 100 000 façons de tuer un homme, trop violents.

J’ai commencé ma journée en fredonnant : « Passe-Montagne aime les papillons / Les souliers neufs et les beaux vestons... La lalala lalala la »

LE GRAND NETTOYAGE

Après ma première tasse de café bio équitable que je me procure dans une épicerie en vrac végane intersectionnelle altermondialiste, j’ai allumé la télé. Il n’y avait plus que des vidéos de chats qui tournaient en boucle.

On a retiré toutes les émissions de variétés, les quiz, les émissions de cuisine, les talk-shows où, au cours des dix dernières années, Éric Salvail, Maripier Morin, Kevin Parent, Éric Lapointe, Alex Nevsky, Gilbert Rozon ont été aperçus même pendant ne serait-ce que trois secondes. Heureusement, vous imaginez ce qui se passerait si on apercevait ne serait-ce que 15 secondes de ces pestiférés cuisiner des brochettes de tofu à la télé ? Vite, effaçons toute trace que ces personnages aient même déjà existé !

Après un bon déjeuner de quinoa bio équitable que je me fais livrer en vélo par une entreprise de réinsertion sociale non binaire, j’ai eu envie d’aller au cinéma.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

On avait retiré tous les films mettant en vedette Patrick Bruel. On avait retiré le dernier Denys Arcand à cause de la présence à l’écran de Maripier Morin. On avait à la hâte, en catimini pendant la nuit, retiré Café de Flore de Jean-Marc Vallée, dans lequel Kevin Parent jouait le rôle principal. Disparus, les films avec l’autre Kevin (Spacey).

Toute la filmographie de Woody Allen... envolée en fumée. Celle de Roman Polanski... retirée des écrans, comme si Rosemary’s Baby ou The Pianist n’avaient jamais existé.

La série de films Harry Potter ? Vous n’y pensez pas ! Vous ne saviez pas que l’auteure de romans J.K. Rowling est accusée de transphobie, pour avoir déclaré qu’une femme est une femme ? Vous ne pensiez quand même pas qu’on allait continuer à diffuser les adaptations cinématographiques d’une femme aussi déviante ?

FAIS DE BEAUX RÊVES

Avant de me coucher, j’ai allumé la radio. Et en pratiquant mon hygiène buccale avec ma brosse à dents en bambou recyclable et mon dentifrice au charbon bio, j’ai fredonné avec bonheur : « Brosse, brosse, brosse. J’me brosse les dents. Celles d’en arrière. Celles d’en avant ».

Et je me suis couchée, l’esprit tranquille. Heureusement que le grand ménage a été fait. Bravo à tous ces Grands Effaceurs qui ont fait disparaître du paysage culturel toute trace de ces pestiférés dont la seule présence devant nos yeux ou dans nos oreilles pourrait nous traumatiser.

Ouf, que ça fait du bien de vivre dans ce monde aseptisé, débarrassé de toute trace de ces vilains, désignés à l’opprobre populaire, lynchés sur la place publique. Bon dodo !