/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

La pétition contre le port du masque retirée

Elle avait récolté plus de 58 000 signatures

Coup d'oeil sur cet article

La pétition qui réclamait l’annulation du port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés au Québec dès le 18 juillet a été retirée du site web qui l’hébergeait, parce qu’elle « enfreignait les règles de la communauté », déplore son instigatrice.

• À lire aussi: Une pétition sur internet contre le port du masque obligatoire

Au moment de sa suppression mercredi matin, plus de 58 000 personnes avaient déjà ajouté leur signature à la pétition, mise en ligne lundi. 

  • ÉCOUTEZ Geneviève Sénécal, instigatrice de la pétition contre le port du masque obligatoire, sur QUB radio:

«J’ai créé cette pétition pour montrer que plusieurs personnes étaient contre cette mesure-là», explique Geneviève Sénécal, qui voulait la présenter sur le site de l’Assemblée nationale. 

Lors de son retrait mercredi, le site change.org qui accueille des pétitions lui a simplement indiqué que la sienne «enfreignait les règles de la communauté», sans plus de détail. 

Samedi dernier, le gouvernement du Québec a annoncé que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics fermés, pour tous ceux âgés de 12 ans et plus, à compter de 18 juillet. 

Mesure « répressive »

Cette mesure n’a pas plu à certains, qui la jugent «répressive» et qui remettent en question l’efficacité des masques. 

«Je ne suis pas contre le port du masque, je suis contre le port du masque quand il devient obligatoire, précise-t-elle. D’autant plus dans les lieux publics fermés parce qu’il n’y a pas de preuve scientifique que cette mesure-là peut aider à freiner la contagion.»

Néanmoins, elle concède qu’il faut porter le masque, lorsqu’il y a une proximité et une longue durée comme chez la coiffeuse, puisque ce sont les « deux facteurs qui font que ça peut être contagieux ».

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.