/entertainment
Navigation

Maripier Morin exclue des galas

L’animatrice perd toutes ses nominations aux prix Artis et Gémeaux

34e Gala Artis
Photo d’archives, Agence QMI Elle a animé, avec Jean-Philippe Dion, les Galas Artis 2018 et 2019.

Coup d'oeil sur cet article

Le grand dépouillement de Maripier Morin se poursuit. L’animatrice a perdu ses nominations aux galas Artis et Gémeaux.

• À lire aussi - Inconduite sexuelle: deux acteurs largués

• À lire aussi - Le chanteur Alex Nevsky est suspendu par Musicor

Ces annonces sont survenues à quelques heures d’intervalle mercredi, une semaine jour pour jour après que Maripier Morin a reconnu avoir adopté « un comportement répréhensible » envers Safia Nolin. La chanteuse l’accuse notamment de harcèlement sexuel. 

  • Écoutez la chronique culturelle d'Anaïs Guertin-Lacroix sur le sujet, à QUB Radio:   

TVA a expliqué sa décision dans un message publié sur internet : « Maripier Morin a admis avoir commis des gestes graves mettant en cause l’intégrité physique d’une personne, qui l’ont amenée à mettre sur pause sa vie professionnelle. Dans ces circonstances, TVA retire celle-ci des nommés Artis dans les catégories : Animateur/Animatrice d’émissions de variétés ou divertissement et Personnalité féminine de l’année. »

Elle a aussi animé Studio G.
Photo courtoisie, TVA
Elle a aussi animé Studio G.

Quelques heures plus tard, l’Académie des Gémeaux a emboîté le pas en rayant son nom des nominations à son 35e gala, prévu en septembre. Maripier Morin était finaliste dans la catégorie Meilleure animation d’une émission ou d’une série d’intérêt social pour Mais pourquoi ? à Z.

« L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision ne tolère aucune forme de violence, de harcèlement, d’intimidation, ni de discrimination de la part de ses membres, de ses finalistes, lauréats ou lauréates des prix », a expliqué l’organisation.

BonLook
Photo courtoisie, Bonlook
BonLook

Une première

Selon nos recherches, Maripier Morin serait la première personnalité à perdre une nomination dans l’histoire des deux galas. En 2009, la veille de l’annonce des nominations, TVA avait expurgé la candidature de Jean-François Harrisson, qui était accusé de possession et distribution de matériel pornographique juvénile.

Elle a eu son propre talk-show, Maripier!, à Z télé.
Photo courtoisie, Z télé
Elle a eu son propre talk-show, Maripier!, à Z télé.

Du côté des Gémeaux, l’Académie soutient qu’il s’agit d’une première en 15 ans. Personne n’a toutefois pu confirmer qu’un tel retrait ne s’est jamais produit au cours des 20 premières années d’existence du prestigieux rendez-vous.

Avec Isabel Richer dans La faille.
Photo courtoisie, Eric Myre
Avec Isabel Richer dans La faille.

« Situation extrêmement délicate »

Depuis une semaine, les diffuseurs s’efforcent d’effacer la moindre trace de Maripier Morin. La série La faille n’est d’ailleurs plus offerte aux abonnés du Club illico. L’animatrice et actrice y tenait un rôle secondaire.

Buick Encore
Capture d'écran YouTube
Buick Encore

Ce retrait a provoqué de vives réactions dans l’industrie. En coulisses, plusieurs joueurs ont jugé qu’il s’agissait d’une décision injuste qui pénalisait les artisans du thriller policier, reprochant à l’Union des artistes (UDA) son inaction.

L’animatrice dans Mais pourquoi? en confinement
Photo courtoisie
L’animatrice dans Mais pourquoi? en confinement

Jointe au téléphone, la présidente de l’UDA, Sophie Prégent, parle d’une situation malheureuse. « Je comprends les gens qui ont l’impression d’être lésés parce qu’on a retiré leur travail, mais la diffusion d’une émission, c’est une prérogative du diffuseur. Nous n’avons aucun pouvoir là-dessus. »

Blush
Photo courtoisie
Blush

« Sur les réseaux sociaux, certains disent : “Où sont-ils pour défendre Maripier Morin ? C’est une honte que l’Union la laisse tomber alors qu’elle n’a pas subi de vrai procès !” De l’autre bord, j’entends des gens dire : “Que fait l’Union pour défendre ses membres qui subissent du harcèlement ?” Nous sommes dans une situation extrêmement délicate. C’est damned if you do, damned if you don’t. L’Union a une responsabilité de défendre tous ses membres de façon égale », déclare Sophie Prégent.

Une semaine de descente aux enfers 

Mercredi 8 juillet 

  • Maripier Morin reconnaît avoir adopté « un comportement répréhensible » envers Safia Nolin. La veille sur Instagram, la chanteuse publiait un message dans lequel elle accusait l’animatrice de harcèlement sexuel, d’agression physique et d’avoir tenu des propos racistes lors d’une soirée dans un bar de Montréal en 2018. 
  • La compagnie de lingerie Blush résilie leur contrat.  

Jeudi 9 juillet 

  • Maripier Morin annonce qu’elle suspend toutes ses activités professionnelles. 
  • Bell Média retire ses émissions (Code F, Code C, Mais pourquoi ? et Maripier !) de toutes ses plateformes : Crave, Z et VRAK. 
  • Studio G, qu’elle animait l’automne dernier à TVA, n’est plus offert en rattrapage sur illico. 
  • La lunetterie BonLook torpille leur entente. 
  • Buick Canada suspend leur partenariat.  

Mardi 14 juillet 

  • La faille disparaît du Club illico. 
  • Son épisode d’En audition avec Simon quitte ICI Tou.tv, tout comme les émissions de Prière de ne pas envoyer de fleurs, Les enfants de la télé, Pour emporter et Barman dans lesquelles elle apparaît.  

Mercredi 15 juillet 

  • Elle perd ses nominations au Gala Artis. 
  • Elle perd sa nomination aux prix Gémeaux.