/world/africa
Navigation

Plus de 300 000 cas de COVID-19 en Afrique du Sud

Plus de 300 000 cas de COVID-19 en Afrique du Sud
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Afrique du Sud compte désormais plus de 300 000 cas de contamination par le nouveau coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

• À lire aussi: 8,8 milliards d’humains en 2100, 2 milliards de moins qu’estimé par l’ONU

Ce pays, le plus affecté par la pandémie sur le continent africain, a « atteint un total cumulé de 311 049 cas confirmés de COVID-19 », a déclaré le ministre de la Santé Zweli Mkhize dans un communiqué.

Par ailleurs, cette maladie a fait 107 morts supplémentaires, d’après les chiffres fournis mercredi, ce qui porte à 4453 le nombre des personnes qui ont péri après l’avoir contractée depuis son apparition en Afrique du Sud.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a décidé dimanche de réimposer un couvre-feu nocturne après que les restrictions imposées en mars pour tenter d’enrayer l’épidémie avaient été en partie levées en mai.

« Nous faisons maintenant face à une véritable hausse (du nombre) des contaminations », a souligné mercredi le chef de l’État, mettant en garde contre une pression croissante sur le système de santé.

Pour alléger cette dernière, il a à nouveau suspendu, dimanche, la vente d’alcool.

« Alors que nous nous dirigeons vers le pic des contaminations, il est vital que nous ne surchargions pas nos cliniques et nos hôpitaux avec des blessures liées à l’alcool qui auraient pu être évitées », avait alors expliqué M. Ramaphosa dans une allocution télévisée.