/misc
Navigation

Le visage de l’humanité

Romy Norah Amelie Lemieux
Photo Simon Clark Le père aura toujours un rôle à jouer auprès des enfants, mais l’amour d’une mère est un tsunami capable de soulever les montagnes.

Coup d'oeil sur cet article

«Vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister.»

Depuis que je suis petit, ma mère me répète souvent ces mots dans le même ordre.

Au fil du temps, l’impact de ceux-ci avait une portée moins grande pour moi. Je les entendais si souvent depuis ma tendre enfance que je ne réalisais pas la profondeur de leur signification.

Ces mots, ils ont été prononcés par Amélie Lemieux lundi dernier. Elle partageait un message destiné à ses filles Norah et Romy. Ils nous ont tous touchés.

Neuf mots dont le sens veut maintenant dire quelque chose dans mon esprit, mon cœur, et surtout, qui me font réaliser davantage la puissance de l’amour d’une mère.

La force d’une mère dans l’épreuve

La douleur vécue par Mme Lemieux est difficile à imaginer en termes d’intensité et la situation est difficile à accepter comme parent et citoyen du Québec. 

Lorsque j’ai écouté son témoignage, j’ai rarement senti une émotion si pure traverser mon écran de téléviseur et me rejoindre avec autant de force.

C’est souvent dans les épreuves que nous en apprenons plus sur nous, notre entourage et que, à travers l’expérience vécue par d’autres, nous réalisons le chemin parcouru dans nos propres vies.

Comme plusieurs familles québécoises, ma conjointe et moi avons traversé l’épreuve de la perte d’un enfant durant la grossesse.

Une douleur que nous ressentions tous les deux, mais qui semblait sur le coup encore plus lourde à porter pour elle. Son regard et l’expression de sa souffrance m’ont fait oublier la mienne pendant quelques instants et réaliser que les neuf mots veulent vraiment dire quelque chose.

La police humaine

Nous vivons à une époque où les interventions des forces de l’ordre sont remises en question. Les récriminations sont légitimes, mais je crois qu’il faut également souligner les bons coups que l’on observe.

Dans un moment d’une extrême tristesse qui nécessite un doigté hors du commun, je salue le travail mené par la Sûreté du Québec. 

Que ce soit les interventions publiques de sa porte-parole, Ann Mathieu, qui fait preuve d’un professionnalisme hors pair et d’une humanité sans faille, ou la détermination des équipes de recherche et de celles qui vont à la rencontre des citoyens vivant aux alentours pour les rassurer, nous sommes chanceux de pouvoir compter sur eux.

On réalise qu’ils partagent nos joies, nos peines et notre détresse. Ce métier, c’est véritablement une vocation et le contexte actuel nous démontre tout leur engagement. 

Papa, tes enfants ont besoin de toi

Le rôle de père n’est pas toujours valorisé dans notre société, mais ce n’est pas une raison pour abdiquer ses responsabilités, dont celle de protéger ses enfants.

Mes amis pères de famille et moi avons une entente : si la situation familiale devient difficile à gérer, on s’appelle et on en parle. Espérons que nous serons encore plus nombreux à le faire.