/sports/racing
Navigation

Autre contribution québécoise

Quincaillerie Richelieu s’associe au pilote Raphaël Lessard en NASCAR

Raphael Lessard
Photo courtoisie, Écurie Kyle Busch Motorsports Le jeune pilote québécois Raphaël Lessard participera à l’épreuve des camionnettes NASCAR samedi soir au Texas.

Coup d'oeil sur cet article

Une autre entreprise québécoise a accepté de parrainer le jeune Beauceron Raphaël Lessard dans la série des camionnettes de NASCAR.

Cette fois, c’est Quincaillerie Richelieu qui annoncera samedi matin qu’elle commanditera le bolide du pilote québécois de 19 ans pour les deux épreuves prévues au circuit du Kansas les 24 et 25 juillet prochains.

« Nous voyons une belle occasion d’encourager et de promouvoir le talent exceptionnel de Raphaël », a dit Richard Lord, président et chef de la direction du groupe Richelieu. 

« Nous lui souhaitons de gagner des courses et d’atteindre la renommée qu’il mérite », peut-on aussi lire dans le communiqué.

Richelieu, basée à Montréal, est spécialisée dans la distribution et la fabrication de produits de quincaillerie. Elle possède deux usines de fabrication et une soixantaine de centres de distribution au Canada et aux États-Unis.

La compagnie CANAC, leader en rénovation au Québec depuis plus de 145 ans, est un autre partenaire qui, depuis quelques mois, s’est impliqué financièrement dans la carrière du pilote de Saint-Joseph-de-Beauce.

Et maintenant le Texas !

Engagé à temps plein dans la troisième division majeure du NASCAR, Lessard disputera, samedi soir à Fort Worth, la huitième étape du championnat Gander à bord de sa camionnette numéro 4 préparée par l’écurie Kyle Busch Motorsports (KBM).

En raison de la pandémie, il n’y aura ni essais libres ni séances de qualifications avant le départ de l’épreuve prévu à 20 h. C’est un tirage au sort qui a déterminé sa 16e place sur la grille de départ.

« Encore une fois, le contexte n’est pas favorable, reconnaît Lessard. Mais je commence à m’y habituer. »

S’il n’a jamais disputé une course sur le tracé ovale d’un mille et demi du Texas, il a cependant participé à des essais privés à cet endroit en début d’année.

« J’ai beaucoup appris, a-t-il souligné. Je prends de plus en plus d’expérience sur ce type de circuit. Après visionnement, il semble que ce soit difficile de dépasser, comme ce fut le cas au Kentucky la semaine dernière. »

Piégé par la pluie

Lessard est toujours à la recherche d’un premier top dix en 2020. Son meilleur résultat a été inscrit à Homestead, en Floride, le mois dernier, quand il s’est classé au 11e rang.

La semaine dernière, la pluie avait écourté son parcours prometteur quand la direction de NASCAR a mis fin prématurément à la course au 71e des 150 tours, alors qu’il occupait la 13e place.

Parmi les 36 inscrits, on remarque la présence d’un certain... Kyle Busch (le patron de Lessard) qui en sera à son cinquième départ cette année dans les camionnettes. À sa dernière présence, à Homestead, en Floride, le 13 juin, le double champion de la coupe NASCAR avait signé la 58e victoire de sa carrière dans la spécialité.