/sports/racing
Navigation

Camionnettes: Raphaël Lessard classé 12e au Texas

Coup d'oeil sur cet article

Raphaël Lessard a rallié l’arrivée à la 12e place, samedi soir, lors de la 8e étape de la série des Camionnettes Gander de NASCAR présentée au circuit de Fort Worth, dans l'État du Texas.

• À lire aussi: NASCAR: Busch disqualifié, Labbé ne termine pas

Son coéquipier Kyle Busch a remporté la victoire au terme des 167 tours de l’épreuve pour ainsi orchestrer un doublé de l’écurie KBM. Christian Eckes s’est en effet classé au deuxième rang devant Matt Crafton.

Stewart Friesen, l’autre Canadien engagé à temps dans la troisième division majeure du NASCAR, et Brett Moffitt ont complété le top 5.

Bolide capricieux

Après s’être élancé de la 16e place sur la grille de départ, Lessard est parvenu à se hisser à la neuvième position à l’issue des 80 premiers tours qui mettaient fin au second segment.

Avant même la conclusion de cette deuxième étape, le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce s'était déjà arrêté au puits de ravitaillement et c’est du sixième rang qu’il a entamé le troisième et dernier segment.

Mais, par la suite, se plaignant d’un bolide plutôt capricieux et instable, il n’a cessé de perdre du terrain. Du 7e rang au 92e tour, il a chuté à la 12e place quand le drapeau à damier a été agité, concédant même un tour au vainqueur.

Le jeune pilote de 19 ans se dirigera maintenant vers le Kansas où il disputera deux courses en moins de 24 heures, les 24 et 25 juillet prochains.

«Une journée à oublier»

Quelques heures plus tôt, Alex Labbé était au même circuit à l’occasion de la 16e manche de la série NASCAR Xfinity.

Le pilote de Saint-Albert a terminé au 31e rang, lui qui n’a bouclé que 82 des 201 tours de la course.

«J’ai été victime d’un bris de différentiel, a expliqué celui qui occupait la 16e place sur la grille de départ. C’est dommage, car la voiture se comportait bien en début de parcours.

«Puis, j’ai ressenti une vibration dans le train arrière. Nous avons tenté de remédier à la situation pendant un long arrêt au puits de ravitaillement, mais ça n’a rien changé. Somme toute, c’est une journée à oublier.»

C’est Kyle Busch, encore lui, qui a remporté l’épreuve, mais il a par la suite été disqualifié en raison d’une voiture illégale. Les commissaires ont constaté, lors de l’inspection d’après-course, que la hauteur du châssis de sa Toyota Supra n’était pas conforme à la réglementation.

Cette décision a ainsi permis à Austin Cindric de signer une troisième victoire consécutive dans la spécialité.