/weekend
Navigation

Mystère historique dans le monde animal!

<strong><em>Les animaux qui existent peut-être, du professeur O’Logh</em><br>Stéphane Nicolet, illustrations de Jean-Baptiste Drouot</strong><br>Comme des géants<br>84 pages, dès 5 ans
Photo courtoisie Les animaux qui existent peut-être, du professeur O’Logh
Stéphane Nicolet, illustrations de Jean-Baptiste Drouot

Comme des géants
84 pages, dès 5 ans

Coup d'oeil sur cet article

Un carnet a été retrouvé en plein cœur de la jungle des Korowai. Malheureusement, l’auteur de ce carnet, un certain scientifique méconnu du nom de professeur O’Logh, lui, n’a jamais été retrouvé. Et on aurait eu besoin de ses explications, car on a de la difficulté à croire ses découvertes ! Voici des animaux incroyables dont l’existence tout aussi incroyable aurait été prouvée...

Les lecteurs, les plus petits comme les plus grands, auront un gros coup de cœur pour cet album hors du commun qui permet de décrocher, tout en soulevant des hypothèses scientifiques... ou aucunement scientifiques, c’est selon ! Quel beau concept à la fois original, loufoque et intéressant de présenter cet album comme un des seuls 78 exemplaires publiés à travers le monde des découvertes du professeur O’Logh. Avec cette approche, le lecteur a envie d’ouvrir son esprit à l’inconnu et à l’extraordinaire, pour se laisser embarquer dans une belle épopée à travers un monde animal totalement méconnu.

Des espèces animales imaginatives

Le système utilisé par notre cher scientifique disparu est tellement révolutionnaire que la Société Royale de Zoologie a décidé de le refuser et est même allée jusqu’à bannir le professeur O’Logh. Wow ! Ainsi, au fil de cet album, on découvre de nouvelles espèces animales divisées en neuf catégories : les animaux doux au toucher, les animaux qui bavent, les animaux surnaturels, les animaux qui chantent faux, les animaux qui font des trucs dégoûtants, les animaux pas inutiles, les animaux pas sympas, les animaux qui ne volent plus et les animaux louches.

Chacune des fiches de présentation des animaux comprend une description physique accompagnée d’une image, ainsi que des détails importants concernant les signes particuliers, le poids, la longueur et le milieu d’habitat de chaque espèce. On apprend ainsi que la tchoumine argentée adore dormir, qu’on peut la retrouver aux quatre coins de la planète et qu’elle crée des flaques « hydratantes et désaltérantes » à l’aide de son propre mucus.

Cet album est une belle découverte rigolote et divertissante à souhait !  

À lire aussi 

Camping, guimauves et petits frissons

<strong>Lucie Papineau, illustrations d’Amandine Gardie</strong><br>Éditions Auzou<br>32 pages, dès 3 ans
Photo courtoisie
Lucie Papineau, illustrations d’Amandine Gardie
Éditions Auzou
32 pages, dès 3 ans

En camping, une belle aventure n’attend pas l’autre et tout peut arriver, surtout au camping de la rivière Guimauve ! Puisque les Québécois seront nombreux à opter pour le camping cet été, cet album tout mignon arrive à point. Léon le raton, personnage avec lequel votre enfant est peut-être déjà familier, a lui-même droit aux joies du camping, cet été, avec son frère Edmond et la famille de Lila, la petite lapine. Après une frousse nocturne, ils feront la rencontre d’un nouvel ami et ils embarqueront dans une nouvelle aventure sur l’eau avec lui. Une histoire parfaite à lire autour d’un feu de camp !  

Le marchand de bonheur

<strong>Davide Cali, illustrations de Marco Soma</strong><br>Éditions Sarbacane<br>35 pages, dès 3 ans
Photo courtoisie
Davide Cali, illustrations de Marco Soma
Éditions Sarbacane
35 pages, dès 3 ans

Un marchand de bonheur... Voilà bien une personne capable de mettre un baume au cœur, actuellement ! Dans ce superbe album, une telle chose est possible. Au fil des pages de cet ouvrage, on découvre des illustrations époustouflantes à remplir d’étoiles les yeux des tout-petits, et on peut lire un récit tout simple, mais ô combien magique. Monsieur Pigeon est un marchand de bonheur qui fait le tour du quartier dans sa camionnette pour vendre du bonheur en petit pot, en grand pot et même en format familial. C’est à chaque habitant de voir quel est exactement son besoin, en termes de bonheur...  

C’est une histoire, Édouard !

<strong>Frances Watts, illustrations de David Legge</strong><br>Broquet jeunesse<br>40 pages, dès 4 ans
Photo courtoisie
Frances Watts, illustrations de David Legge
Broquet jeunesse
40 pages, dès 4 ans

Comment une histoire se construit-elle ? Comment des personnages fictifs, qu’ils soient des êtres humains à deux jambes ou à quatre pattes, voient-ils le jour ? Et une intrigue, ça veut dire quoi exactement ? D’une manière humoristique et simple, cet album explique aux enfants comment monter une histoire de toutes pièces, tout en en racontant une. Comme tout projet littéraire, ça commence par une page blanche, puis Émilie (une poule) explique à son ami Édouard (un renard) qu’ils seront eux-mêmes dans une histoire. Ainsi, le narrateur (une voix dans la page) les guidera à travers une fantastique aventure réaliste. Quelle amusante idée créative ! 

L’odyssée de Stradivirus

<strong>Louise Lavictoire, illustrations de Maude Mayrand-Légaré</strong><br>Éditions en Marge papier et audionumérique<br>dès 3 ans
Photo courtoisie
Louise Lavictoire, illustrations de Maude Mayrand-Légaré
Éditions en Marge papier et audionumérique
dès 3 ans

Stradivirus est un virus en forme de violon ! Un virus curieux... L’est-il davantage que le coronavirus ? Ça, on l’ignore (du moins, pour l’instant). Dans sa quête et sa découverte de l’univers, Stradivirus en vient à prendre conscience de certains désastres écologiques provoqués par les humains. Son aventure le mènera à vouloir développer des façons de prendre soin de notre belle planète, la Terre. Un album qui explore une thématique très appropriée en ce moment ! À noter que sa version audionumérique illustrée est désormais disponible, une lecture musicale accompagnée d’une violoniste. À découvrir via le site web de l’auteure originaire de l’Abitibi-Témiscamingue (louiselavictoire.com).