/news/health
Navigation

La téléconsultation devenue essentielle

Coup d'oeil sur cet article

La téléconsultation est maintenant un outil essentiel pour les médecins, mais aussi pour les infirmières ou les orthophonistes. 

La petite Isabella, cinq ans, rencontre ainsi son orthophoniste une fois par semaine de cette façon depuis le début de la pandémie de COVID-19.

«Isabella [est] une petite fille qui a eu une chirurgie pour réparer une fente palatine. Après ça, elle a eu besoin d'apprendre ou de réapprendre à parler», explique Lisa Massaro, orthophoniste à l’hôpital de Montréal pour enfants, à TVA Nouvelles.

TVA NOUVELLES

Ce passage en téléconsultation est apprécié des parents de la fillette.

«On partait tôt le matin pour ne pas manquer de travail. C'était quand même une heure et demie dans le trafic», indique son père, Pascal Guérin.

«En plus, les deux parents peuvent participer à chaque fois, ça aide», ajoute sa mère, Anna Radzioch.

Au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), entre les mois de mars et de juin, les téléconsultations ont augmenté en flèche.

«Nous avons certainement eu plus de 8000 rencontres qui ont été faites sur la plateforme Zoom de Télésanté», estime la directrice adjointe du bureau des partenariats du CUSM, Carole Lapierre.

Au CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, on ne peut pas nous dire combien de téléconsultations ont été effectuées, mais plus de 80 départements utilisent ce service. 

Ainsi, à l'hôpital Notre-Dame, c'est devenu essentiel pour que les psychiatres joignent les patients qui peuvent être en détresse.

«Il y a des situations où on préfère la présence. Surtout si on est très inquiet pour le patient, on ne veut rien manquer. Quand ça va relativement bien, que l'on connaît le patient, ou qu'il y a une relation de confiance qui est établie, Zoom et le téléphone, c'est très bien», précise le Dr François Lespérance.

Les patients peuvent progressivement être vus en clinique si la situation l'exige, mais le monde de la santé devrait garder les téléconsultations pour longtemps.