/weekend
Navigation

Parcours d’agriculteur

WE 0718 Nutrition
Photo courtoisie Gérard Trudeau, président des Fermes Trudeau qui, à 78 ans, est toujours aussi emballé par son métier d’agriculteur.

Coup d'oeil sur cet article

La saison des récoltes n’est pas facile pour les maraîchers ! Outre le manque d’eau relié aux canicules nombreuses, c’est la pénurie de main-d’œuvre qui a le plus affecté la saison. Malgré ces contraintes, les producteurs maraîchers restent aussi passionnés par leur métier et travaillent plus fort que jamais pour nourrir le Québec. Découvrons le parcours de l’un d’eux : Gérard Trudeau, président des Fermes Trudeau qui, à 78 ans, est toujours aussi emballé par son métier d’agriculteur.

Fils d’agriculteur, Gérard Trudeau a quitté la ferme familiale avant l’âge de 20 ans pour aller étudier à HEC Montréal et devenir comptable. Ce n’est que 25 ans plus tard, en 1981, qu’il est revenu aux sources, à St-Mathieu-de-Belœil, avec sa fidèle compagne Françoise pour fonder une entreprise innovante de production de fines herbes alors appelée Les fines herbes de chez nous. À l’époque, les fines herbes étaient peu utilisées en cuisine et Gérard et Françoise ont dû travailler fort avec des chefs reconnus (Jean Soulard, Sœur Angèle) pour que les consommateurs les intègrent dans leurs habitudes. Aujourd’hui, c’est une quinzaine de variétés (thym, coriandre, estragon, aneth, sauge, romarin, coriandre, menthe, basilic, etc.) qu’il cultive avec sa famille. Déjà pionnier, Gérard Trudeau n’a jamais cessé d’innover depuis. Pour fournir des fines herbes hors saison aux Québécois, il a débuté des productions en République dominicaine, puis au Mexique. 

Cette évolution à l’international a été largement reconnue tant par ses pairs au Québec qu’à l’étranger où il est devenu conseiller d’affaires du président de la République dominicaine. Toujours à l’affût d’innovation, il a aussi lancé, en parallèle, une production de légumes asiatiques (bok choy, toy choy, chou frisé, etc.) et une gamme de pestos. Ses champs, d’une superficie de 500 acres, sont magnifiques. D’un champ de bette à carde à celui de menthe fraîche, en passant par trois variétés de chou kale, les découvertes ne manquent pas. 

Gérard Trudeau est bien fier que ses fils Martin et Vincent soient impliqués dans l’entreprise depuis de nombreuses années. La pérennité de l’entreprise est ainsi assurée et la transmission du savoir est bien entamée. Il parle aussi avec grande affection de ses petites-filles et il a pris soin de leur écrire deux livres au sein desquels il raconte son parcours entrepreneurial et l’histoire de sa famille, de son enfance à aujourd’hui.

Un mentor reconnu

Professeur à l’École d’Entrepreneurship de Beauce, mentor pendant 10 ans à la Fondation de l’entrepreneurship, Gérard Trudeau est vraiment apprécié des étudiants et entrepreneurs qu’il côtoie. En 2012, il a même été nommé mentor de l’année. Son parcours inspirant, sa vision internationale, mais surtout son savoir-être marquent les étudiants. Humble malgré ses succès enviables, Gérard Trudeau remercie la vie et sa famille qui est au cœur de ses accomplissements et de son bonheur. Sa devise : être attentif aux opportunités qui vont dans le sens de nos intentions, car elles permettront de réaliser nos rêves ! 

Il relit souvent aussi le texte Tu es le résultat de toi-même de Pablo Neruda, auteur chilien, récipiendaire d’un prix Nobel de littérature et écoute en boucle la chanson Le Semeur de Mario Pelchat. Des paroles qui touchent l’agriculteur et qu’il transmet aussi à ses étudiants. 

La santé d’abord

« Un corps en santé est le seul outil que je possède pour réaliser mon rêve et atteindre mes objectifs », écrit Gérard Trudeau dans ses mémoires. Il n’est donc pas étonnant que les belles salades garnies de kale, de dent-de-lion et de fines herbes comblent son menu quotidien. À l’année, qu’il pleuve ou qu’il neige, que la chaleur soit accablante, il marche au petit matin. Tous les matins, il se lève pour jouer le jeu de la vie, comme il le dit si bien. À 78 ans, Gérard est encore très actif sur la ferme. Après tout, « la vieillesse n’est que la continuité de la jeunesse », conclut-il. 


  • Pour découvrir les produits des Fermes Trudeau ainsi que des recettes, visitez leur site web.
  • Pour suivre le calendrier des récoltes, découvrir des capsules avec des producteurs maraîchers, des astuces et des recettes, visitez le site : mangezquebec.com