/sports/racing
Navigation

Renault revient à la charge

D’autres réclamations concernant la légalité des Racing Point sont déposées

AUTO-F1-PRIX-HUN
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les quatrième et septième rangs obtenus au Grand Prix de Hongrie de F1 par Lance Stroll et Sergio Pérez respectivement n’ont certes pas calmé la colère de Renault, qui a déposé de nouvelles réclamations au sujet de la légalité des deux monoplaces de Racing Point.

• À lire aussi: Formule 1 : rivalité grandissante entre Racing Point et Renault

L’écurie française avait entrepris une première démarche auprès de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), il y a une dizaine de jours, après avoir prétendu que certaines pièces de la RP20 de Stroll et de Pérez, dont principalement les écopes de freins, étaient identiques à celles des Mercedes W10 de l’année dernière.

Dès la première journée des essais hivernaux, au circuit de Barcelone, en février dernier, bon nombre d’observateurs avaient fait le lien entre les deux voitures. 

« Mercedes rose »

Si bien que plusieurs ont décrit la Racing Point comme étant la Mercedes... rose en 2020.

Seul Daniel Ricciardo a conclu le Grand Prix de Hongrie dans les points chez Renault en terminant à la huitième place. Son coéquipier Esteban Ocon, lui, a dû se contenter du 14e rang.

Pas de décision encore

Si la FIA a accepté d’entendre les plaintes de Renault, sa décision se fait toujours attendre. On croyait bien que le verdict serait connu avant la tenue du Grand Prix de Hongrie, mais il n’est jamais venu.

Par cette contestation, qui serait, semble-t-il, appuyée par d’autres équipes du plateau, Renault veut faire exclure tous les résultats inscrits et surtout, les points accumulés par Racing Point au cours des trois premières épreuves de la saison 2020.

L’équipe, dirigée par le milliardaire québécois Lawrence Stroll, occupe le quatrième rang au championnat des constructeurs avec une récolte de 40 points, derrière Mercedes (121), Red Bull (55) et McLaren (41), mais devant Ferrari (27) et Renault (12).

La pause d’une semaine, avant la présentation des deux étapes suivantes au calendrier, à Silverstone les 2 et 9 août, pourrait permettre à la FIA de donner suite aux demandes de Renault. C’est un dossier à suivre au cours des prochains jours.

Plus rapides que les... Mercedes 

Preuve que les Racing Point sont à ce point rapides cette saison, le patron de l’écurie Mercedes a raconté que, dans certains virages du circuit du Hongaroring dimanche, elles étaient plus rapides que ses... Mercedes.

Toto Wolf, Mercedes.
Photo Pierre-Paul Poulin
Toto Wolf, Mercedes.

« Cette équipe sera de plus en plus coriace, a indiqué Toto Wolff à nos confrères de Motorsport.com. Toutes les plaintes entendues dans le passé sur le fait que les petites écuries, avec des budgets plus limités, n’étaient pas en mesure de battre les meilleures sont absurdes. « Je suis heureux, a-t-il poursuivi, pour Racing Point de constater que cette organisation peut espérer des podiums, et même des victoires. 

« Je peux vous dire que, selon nos données, les Racing Point étaient plus rapides que nous dans certains virages en Hongrie. Cette équipe est à prendre au sérieux. »