/entertainment/comedy
Navigation

[PHOTOS] Festival «Ce soir on char»: De l’humour de char

Philippe Bond et Dominic Paquet
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Philippe Bond et Dominic Paquet

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-EUSTACHE | L’ambiance manquait un peu d’énergie, mardi soir, pour la première soirée du festival «Ce soir on char» au cinéparc de Saint-Eustache. Philippe Bond et Dominic Paquet, les deux animateurs, n’ont pourtant pas ménagé leur énergie pour donner l’impression que tout était normal dans le contexte. 

Pour rester dans le concept, chacun des humoristes arrivait en voiture de collection devant la scène. Philippe Bond était au volet d’une voiture colorée, alors que Dominic Paquet était dans le coffre.

Philippe Bond et Dominic Paquet
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Les deux ont commencé par parler de leurs expériences de cinéparcs. «C’est la première fois que, pendant un "show" d’humour, les gens vont pouvoir faire l’amour dans leur voiture en même temps», s’est exclamé Philippe Bond, au grand dam de son coéquipier, qui a toutefois avoué avoir déjà tenté l’expérience. «Mais je n’ai pas aimé ça. Je suis trop grand. Je préfère faire ça dans un lit.»

Pour l’occasion, ils ont invité la mascotte de la soirée, Covida, qui avait une étrange ressemblance avec le fameux virus. Ils en ont profité pour se rappeler tout ce qu’on pouvait faire avant la pandémie. «Imagine, il y avait même des gens qui te saluaient avec la main moite, s’est exclamé Dominic Paquet. Pour les plus jeunes, c’est comme une main qui bave, c’est dégueulasse.»

Philippe Bond et Dominic Paquet
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

À chaque argument de ce qu’on ne peut désormais plus faire, ils en profitaient pour frapper sur la mascotte du virus en guise de vengeance.

Philippe Bond et Dominic Paquet
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Pierre-Luc Pomerleau a ensuite gratifié l’assistance de quelques imitations bien senties de Louis-José Houde et Laurent Paquin, avant de parler de ce qu’il n’est plus obligé de faire, pour son plus grand plaisir, comme recevoir à souper ou accepter des cadeaux d’hôtesse inutiles.

Au moment d’écrire ces lignes, P-A Méthot, Jérémy Demay, Billy Tellier, Mariana Mazza et Messmer devaient encore se succéder sur scène.

Les deux soirées de la première édition du festival «Ce soir on char» affichent complet, avec 1300 voitures par soir. Une partie des voitures étaient face à la scène, alors que les autres étaient répartis devant les quatre autres écrans du cinéparc qui retransmettaient les images du spectacle.

Philippe Bond et Dominic Paquet
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Philippe Bond et Dominic Paquet
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Tous les numéros présentés lors de ces deux soirées feront l’objet de quatre émissions de télé, diffusées cet automne, à V.