/news/society
Navigation

Respect des consignes: responsabilité partagée au camping Magog Orford

Coup d'oeil sur cet article

MAGOG – Les propriétaires du camping Magog Orford partagent la position de Camping Québec, selon laquelle les inspecteurs chargés de surveiller le respect des directives de la santé publique seront les bienvenus dans leurs installations. 

Au lendemain de l’annonce par la vice-première ministre Geneviève Guilbeault d’une surveillance accrue des terrains, les dirigeants du camping Magog Orford ont assuré, mardi, que tout se passe correctement chez eux en cette période achalandée.

Qui dit vacances de la construction dit campings bondés et occasion de mixité entre petites familles de différentes régions du Québec. De plus, le beau temps et la chaleur sont au rendez-vous.

Dans ce camping situé dans le Canton d'Orford, 80% des 400 sites sont actuellement occupés.

La distanciation et le port du masque dans les lieux requis sont dans l'ensemble respectés, explique-t-on. Les campeurs comme les propriétaires en font une responsabilité partagée parce qu'ils veulent continuer à profiter du bel été.

Les toilettes et les douches sont réservées aux campeurs qui ne bénéficient pas d'installations sanitaires. On ne permet pas plus de 30 personnes à la fois à la piscine, où des plages horaires ont été instaurées.

En outre, tout a été planifié afin de limiter les occasions propices aux rassemblements. Les activités et les spectacles ont été annulés pour l'été. Le soir, par exemple, les feux sont permis, mais pas la musique.

Depuis l'ouverture du site début juin, les propriétaires n'ont expulsé qu'un seul groupe. Il s'agissait d'une quarantaine de membres d'une famille élargie qui avaient réservé plusieurs terrains et qui avaient de la difficulté à éviter les regroupements.

- Avec les informations de Jean-François Desbiens, TVA Nouvelles