/sports/racing
Navigation

Série NASCAR Pinty’s 2020: six courses hors championnat en... Ontario?

Le calendrier 2020 ne compterait que 6 courses

Alex Tagliani lors de la finale NASCAR Pinty’s le 11 août 2019 à Trois-Rivières. Il semble cependant qu’aucune course de cette série n’aura lieu au Québec cette saison.
Photo d'archives, Agence QMI Alex Tagliani lors de la finale NASCAR Pinty’s le 11 août 2019 à Trois-Rivières. Il semble cependant qu’aucune course de cette série n’aura lieu au Québec cette saison.

Coup d'oeil sur cet article

Les dirigeants de la série canadienne NASCAR Pinty’s devraient faire connaître sous peu une version écourtée du calendrier 2020. 

Onze des 13 étapes du championnat, qui devait s’amorcer le 17 mai au circuit de Mosport, ont été annulées en raison de la COVID-19. La dernière mise à jour sur le site de la série remonte au... 15 mai.

Or, selon nos informations, le nouvel horaire devrait ne comporter que six étapes, probablement toutes disputées en septembre et sur tracé ovale. Elles se dérouleront sur le territoire ontarien exclusivement et sans spectateurs.

Nous avons eu la confirmation que, pour la première fois depuis la saison inaugurale du championnat, en 2007, aucune escale n’aura lieu au Québec.

Oubliez le circuit ICAR !

L’épreuve prévue au circuit ICAR de Mirabel le 12 septembre, l’une des deux seules courses qui n’ont pas encore été rayées du calendrier initial, sera reportée à l’an prochain. Les deux autres épreuves qui devaient être présentées en sol québécois, soit à Vallée-Jonction (27 juin) et à Trois-Rivières (9 août) ont été annulées il y a plusieurs mois déjà.

Selon toute vraisemblance, la série canadienne proposera six courses qui prendront l’allure de trois programmes doubles. On chuchote qu’en raison du nombre limité d’épreuves, aucun champion ne serait couronné à la fin de la saison.

À Flamboro Downs et Delaware

La piste de Jukasa est la seule qui figurait sur le calendrier initial de la série à être préservée. On devrait confirmer que les circuits de Flamboro Downs et Delaware, toujours en Ontario, ont été retenus pour la reprise des courses.

Un autre circuit, le Sauble Speedway, se serait aussi proposé pour prendre la relève, mais on doute que cette candidature soit retenue. Chacun des complexes sélectionnés présenterait deux compétitions dans la même journée pour minimiser les déplacements.

Les ténors sont au Québec

La série NASCAR Pinty’s aurait choisi de rester en Ontario parce que, dit-on, la majorité des équipes sont établies dans cette province. Par contre, il convient de mentionner que les principaux ténors proviennent du Québec dont Louis-Philippe Dumoulin, Alexandre Tagliani, Kevin Lacroix, Marc-Antoine Camirand et Donald Theetge particulièrement.

Dans le cas de Lacroix et de Dumoulin, notons que leurs ateliers sont basés dans la Belle Province, à Saint-Eustache et à Yamachiche respectivement.

Moins coûteux sur ovale

Du côté de Mirabel, les négociations n’ont pas abouti pour présenter une course à huis clos devant le refus des dirigeants canadiens de NASCAR d’assumer une partie des dépenses, notamment les frais d’entrée exigés au promoteur.

Si les responsables de la série canadienne ont exclu toute course sur circuit routier, c’est que la démarche est moins coûteuse sur une piste ovale, notamment au chapitre de la retransmission télé où moins de caméras et autres équipements sont nécessaires sur le site.

Reste à savoir si le réseau TSN, diffuseurs des courses, accepterait de présenter ces épreuves en direct. Ce serait la moindre des choses par respect non seulement pour les amateurs, mais aussi pour les pilotes et leurs précieux commanditaires.