/sports/soccer/impact
Navigation

MLS: plusieurs scénarios gagnants pour l'Impact

Coup d'oeil sur cet article

Avec une victoire contre D.C. United, mardi soir, l'Impact de Montréal possède maintenant de bonnes chances de se qualifier pour la phase éliminatoire du tournoi «La MLS est de retour». 

En vertu de son gain face à l'équipe de la capitale américaine, le Bleu-blanc-noir (3 points) a terminé en troisième place du groupe C, derrière le Toronto FC et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Ainsi, l'Impact devra être l'une des quatre meilleures formations de troisième position s'il espère poursuivre son aventure à Orlando. Et s'il réussit, il affrontera l'Orlando City SC au premier tour éliminatoire.

La tâche est déjà réussie de moitié puisque les hommes de Thierry Henry sont déjà assurés de terminer devant le New York City FC (groupe A). Ce dernier a le même nombre de points qu'IMFC, mais a cependant un différentiel de buts de -2 (contrairement à -1 pour l'Impact).

Avec une victoire sur le Real Salt Lake, le Sporting de Kansas City s'est assuré d’une des deux premières places du groupe D. Le Real Salt Lake, avec quatre points, termine troisième du groupe. Ainsi, l'Impact ne peut le devancer.

Donc, l'Impact n'aura qu'à devancer une seule équipe de troisième place parmi les groupes B, E et F pour se qualifier. Voici les scénarios gagnants, par ordre chronologique.  

  • Red Bulls c. FC Cincinnati, groupe E (mercredi, 20h)    

La situation dans le groupe E est assez simple. Si l'une des deux formations se sauve avec une victoire, l'Impact est qualifié. Point final.

En cas de match nul, l'équipe de troisième place, peu importe laquelle, aura quatre points. Ainsi, l'Impact devra attendre avant de célébrer.  

  • Fire c. Whitecaps, groupe B (jeudi, 9h)    

L'Impact doit espérer une défaite du Fire par deux buts ou moins.  

  • Dynamo c. Galaxy, groupe F (jeudi, 20h)    

L'Impact peut espérer plusieurs choses. Tout d'abord, un match nul le qualifierait.

Puis, une victoire du Galaxy par trois buts ou moins aurait le même effet.

Kansas City complique la tâche de l’Impact  

Le Sporting de Kansas City l’a emporté 2 à 0 aux dépens du Real Salt Lake, mercredi matin, et s’est installé provisoirement en tête du groupe D du tournoi «La MLS est de retour», à Orlando.

Johnny Russell a marqué dès la première minute de jeu aidé d’Alan Pulido et le reste de la rencontre s’est déroulé sans grand remous. Gerso Fernandes a finalement ajouté un but en toute fin de match, profitant lui aussi d'un jeu orchestré par Pulido.

Ce dernier ne montre aucun signe de dépaysement après avoir été transféré du Mexique en décembre dernier. Après cinq matchs en Major League Soccer, le Mexicain montre une récolte de trois buts et de quatre passes décisives.

Kansas City en a profité pour ravir le premier rang du groupe au Real Salt Lake, alors qu’il reste un match à y disputer entre le Minnesota United FC et les Rapids du Colorado, mercredi soir.

Le Real Salt Lake a d’ailleurs été relégué au troisième rang avec ses quatre points et son différentiel de 0. L’équipe est malgré tout qualifiée pour la ronde des 16.