/qubradio
Navigation

Meurtre des sœurs Carpentier: quelles blessures les enfants ont-elles subies lors de l'accident d'automobile ?

Meurtre des sœurs Carpentier: quelles blessures les enfants ont-elles subies lors de l'accident d'automobile ?
Photo d'archives: © Radio-Canada

Coup d'oeil sur cet article

Claude Poirier estime que les blessures subies par les deux filles de Martin Carpentier lors de l'accident pourraient en dire long sur le drame.

• À lire aussi: Meurtre des sœurs Carpentier: le père devait déjà avoir des idées suicidaires, selon un psychiatre

«J'aimerais savoir le type de blessures que les enfants avaient», a dit le «vrai négociateur», jeudi, à l'émission de Caroline St-Hilaire, sur QUB radio.

Selon ses informations, Martin Carpentier était angoissé et inquiet à l'idée de perdre la garde de ses enfants. «Même si ça fonctionnait bien avec son “ex”, la mère de ses filles, il y avait toujours de l'inquiétude concernant la garde de ses enfants.» 

Mercredi, la Sûreté du Québec (SQ) a indiqué que l'accident d'automobile n'était pas volontaire. «Ce n'était pas un geste volontaire, c'était une perte de contrôle et il a même tenté de revenir sur la route», a expliqué Claude Poirier. 

«Qu'est-ce qui s'est passé dans la tête de ce gars-là au moment de l'impact? Et quelles sortes de blessures les enfants avaient-elles subies?» s'est-il questionné.  

Après avoir discuté avec des proches de Martin Carpentier et un expert en psychiatrie, Claude Poirier est d'avis que «ce gars-là n'était pas un maniaque». 

«Les fils se sont touchés et probablement qu'à un moment donné, il s'est dit: “Woh, là, je vais perdre la garde de mes enfants!" Et malheureusement, il a posé le geste que l'on connaît», a-t-il avancé.     

  • ÉCOUTEZ le vrai négociateur, Claude Poirier, à QUB radio:    

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions