/news/politics
Navigation

Ottawa et WE Charity dansent la valse des millions

Le fédéral a versé 5,3 M$ à l’organisme depuis 2015 sans fournir d’explications

Bill Morneau
Capture d'écran, Facebook Live Le ministre Bill Morneau fait ici un discours dans les locaux de WE Charity à qui il a remboursé jeudi 41 000 $ en frais de voyage.

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | L’organisme qui a offert 41 000 $ en voyages au ministre des Finances a reçu plus de 5,3 M$ en contrats et paiements divers de la part du fédéral depuis la venue des libéraux au pouvoir.

• À lire aussi: WE Charity: un rare témoignage à venir d’un premier ministre en fonction

• À lire aussi: WE Charity: les appels à la démission du ministre Morneau se poursuivent

Le Journal a répertorié six contrats publics et sept « contributions » attribuées par des ministères à WE Charity et à une de ses entreprises sœurs depuis 2015. L’organisme est au cœur d’un scandale entourant une entente de près d’un milliard de dollars, annoncée puis annulée en juin.

Auparavant, Ottawa lui a signé des chèques allant de 11 300 $ à 3 M$.

Cette enveloppe de 3 M$, la plus importante accordée au mouvement WE entre 2015 et 2019, a été annoncée par le ministre des Finances, Bill Morneau, en août 2019. Le même mois, une de ses filles a été embauchée aux services des voyages de WE Charity.

Une autre enveloppe de 887 155 $ a été accordée en juillet 2018 dans le cadre de l’« initiative sur le service volontaire pour les jeunes ». Dans l’année qui a précédé, la famille Morneau a voyagé deux fois à l’invitation de WE Charity, en juillet 2017 au Kenya, et en décembre 2017 en Équateur.

Le ministre Morneau en a fait l’aveu mercredi au comité des finances des Communes, quelques heures après avoir remboursé 41 000 $ en frais de voyage à WE.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

À quoi sert l’argent ?

Les deux « contributions » de 3 M$ et de 887 155 $ faites par Emploi et Développement social Canada (EDSC) ont été accordées sous forme de « paiements de transfert », c’est-à-dire qu’Ottawa n’attendait pas de services en retour.

Néanmoins, selon les règles du gouvernement, les bénéficiaires de ce type de paiement doivent rendre des comptes et faire l’objet de vérifications.

Questionné par Le Journal depuis plus d’une semaine, EDSC a été incapable d’expliquer ce que WE Charity avait fait de l’argent public. L’organisme caritatif n’a pas non plus répondu à nos questions.

Les 3 M$ versés il y a près d’un an devaient « appuyer la création d’environ 200 microentreprises » et permettre à 30 entreprises sociales existantes de croître « de façon durable et éthique », avait déclaré Ottawa en août 2019.

Pas de réponses

Près d’un an plus tard, EDSC a déclaré au Journal que « deux cohortes » avaient été sélectionnées en novembre et en février, mais a été incapable de fournir la liste des entreprises appuyées par cet investissement et d’expliquer ce qu’elles font.

Quant au mandat de 887 155 $, qui devait servir à aider les jeunes à intégrer le marché du travail, pourquoi cette mission a-t-elle été donnée à WE ? Pourquoi Emploi Canada ne pouvait-il pas s’en charger ? Combien de jeunes ont trouvé un emploi grâce à ce programme ? Nos questions restent sans suite.

Le ministère a répondu que « le gouvernement du Canada fixe les paramètres de financement de haut niveau, notamment les objectifs, les résultats attendus, les dépenses admissibles et la mesure du rendement ». Mais aucune information sur les « résultats » ou la « mesure du rendement » ne nous a été transmise.

– Avec Sarah Daoust-Braun

Contributions     


Ministère Date Montant
Emploi et Développement social Canada 21/08/2019 3 M$
Patrimoine Canada 1/04/2019 80 000 $
Patrimoine Canada 1/04/2019 25 000 $
Environnement Canada 19/09/2018 25 000 $
Emploi et Développement social Canada 3/07/2018 887 155 $
Patrimoine Canada 20/04/2017 180 000 $
Patrimoine Canada 28/02/2017 1 M$

Contrats     

Ministère Date Montant
Affaires mondiales Canada
Pour des services professionnels non précisés
22/01/2020 40 000 $
Agence de la santé publique du Canada
Pour des services professionnels non précisés
17/10/2019 24 990 $
Bureau du Conseil privé
Pour des services de conseillers en gestion
1/05/2020 24 996 $
Bureau du Conseil privé
Pour des services professionnels non précisés
19/03/2019 17 050,34 $
Affaires mondiales Canada
Pour des services de relations publiques aux États-Unis
31/03/2017 13 374 $
École de la fonction publique du Canada
Pour des services professionnels non précisés
8/12/2017 11 300 $