/news/transports
Navigation

120 curieuses anecdotes sur le pont de Québec

Un nouveau livre relate les histoires qui ont marqué la vie de la structure

Michel L’Hébreux signe son septième livre sur le pont de Québec. Il a consacré une grande partie de sa vie à faire mieux connaître l’ouvrage patrimonial. Sur la table, on voit des morceaux de la structure.
Photo Jean-François Desgagnés Michel L’Hébreux signe son septième livre sur le pont de Québec. Il a consacré une grande partie de sa vie à faire mieux connaître l’ouvrage patrimonial. Sur la table, on voit des morceaux de la structure.

Coup d'oeil sur cet article

Le passionné et spécialiste du pont de Québec Michel L’Hébreux plonge les lecteurs dans une série d’anecdotes sur la structure patrimoniale dans un tout nouveau livre paru récemment.

Au fil des années, Michel L’Hébreux a donné plus de 2000 conférences sur son sujet fétiche : le pont de Québec. Il a publié pour la première fois, en 1986, un livre référence sur la question, qui a été réédité depuis, et qui reste encore aujourd’hui l’ouvrage le plus complet sur ce pont qui fait figure d’emblème pour la région de Québec. 

Événements marquants

Avec Curieuses histoires du pont de Québec, publié chez Septentrion, on replonge dans les événements qui ont marqué la vie de ce monument.

« Il y a beaucoup de nouveautés et de faits inusités. J’ai incorporé énormément de photos et de témoignages », raconte l’auteur, que Le Journal a rencontré chez lui, à Saint-Romuald.

Ces faits nouveaux ont été portés à l’attention de M. L’Hébreux au gré des conférences qu’il a données ou des recherches qu’il a réalisées depuis des décennies. 

Le pont en août 2019.
Photo d'archives, Stevens LeBlanc
Le pont en août 2019.

Descendants

Des descendants de travailleurs qui se sont échinés sur le pont, dont certains y ont laissé leur vie, l’ont contacté pour partager des histoires, des images, des artefacts ou des documents qu’ils avaient conservés dans leurs archives familiales.

Comme ces drapeaux qui ont accompagné le premier homme à marcher sur le pont complété et que Michel L’Hébreux a retrouvés chez un descendant du travailleur en question. 

Ou ce récit d’un meurtre commis par un des ouvriers, rendu agressif par l’énorme quantité d’alcool qu’il devait ingurgiter pour contrecarrer les effets dévastateurs de l’air comprimé qu’on injectait dans les caissons où il s’affairait chaque jour.

Ou encore ces détails concernant une cérémonie présidée par le premier ministre de l’époque, Maurice Duplessis, dont l’auteur n’avait pas trouvé de traces dans ses recherches précédentes... avant d’apprendre plus tard que l’événement avait été déplacé pour des raisons politiques.

Partage

Pour Michel L’Hébreux, ce livre est l’occasion de partager avec le grand public les faits intéressants qui ont jalonné ses recherches. Il espère donner le goût aux gens d’en apprendre plus sur ce que plusieurs considèrent comme une merveille d’ingénierie.