/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Il sort son pistolet plutôt que de mettre un masque

Il sort son pistolet plutôt que de mettre un masque
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un Floridien de 28 ans a été arrêté pour avoir braqué son pistolet sur un homme qui lui demandait de bien vouloir porter un masque dans un magasin à Palm Beach, a annoncé la police jeudi.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

• À lire aussi: Plus de 4 millions de cas recensés aux États-Unis

Alors qu'il faisait des courses chez Walmart, Vincent Scavetta n'a pas aimé qu'un autre client lui demande de mettre un masque de protection contre le coronavirus. Il a refusé, une altercation verbale s'en est suivie et Scavetta a sorti son pistolet et l'a braqué sur son interlocuteur.

Il a été arrêté pour agression aggravée avec une arme létale et exhibition inappropriée d'une arme, selon le bureau du shérif de Palm Beach, qui a diffusé l'affaire sur Twitter.

«Bienvenue à la prison du comté de Palm Beach, fiston. Que ça te serve de leçon. Ça aurait pu mal se terminer», a tweeté le bureau du shérif.

Walmart, le plus grand groupe de distribution américain, demande depuis le 20 juillet à tous ses clients de porter un masque.

Mais de nombreux Américains sont réticents, et le président Donald Trump a refusé pendant des mois d'encourager le port du masque, au nom de la liberté individuelle des citoyens.

Toutefois, M. Trump a modifié dernièrement sa position. Il est apparu avec un masque pour la première fois le 11 juillet et a déclaré, lundi, que le port du masque était «patriotique», publiant une photo de lui masqué sur son compte Twitter.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.