/news/politics
Navigation

WE Charity: les conservateurs réclament la démission de Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

Le chef conservateur Andrew Scheer réclame la démission de Justin Trudeau en raison du scandale WE Charity.

• À lire aussi: Un rare témoignage à venir d’un premier ministre en fonction 

• À lire aussi: Les appels à la démission du ministre Morneau se poursuivent

• À lire aussi: Ottawa et WE Charity dansent la valse des millions

«Justin Trudeau ne mérite pas d’être premier ministre de ce pays», a tranché Andrew Scheer ce matin.

Le chef de l’opposition officielle a cependant écarté la possibilité de faire tomber le gouvernement et de déclencher une élection à court terme.

Mathieu Bock-Côté était avec Caroline St-Hilaire sur QUB radio: 

«Nous ne parlons pas d’élection, mais d’un choix que les députés libéraux ont, a dit M.Scheer. Ils peuvent envoyer un message aux Canadiens et leur montrer qu’ils n’acceptent pas ce qui se passe.»

Les conservateurs réclament aussi la démission du ministre des Finances, Bill Morneau.

Alors que le Bloc québécois somme Justin Trudeau de céder sa place à la vice-première ministre Chrystia Freeland, M.Scheer a refusé de désigner un élu libéral en particulier. Il a souligné que Mme Freeland appuie Justin Trudeau.

Andrew Scheer a expliqué que sa priorité, à l’heure actuelle, est de faire toute la lumière sur l’affaire WE Charity. Le gouvernement est dans la tourmente depuis qu’il a conclu une entente de près d’un milliard de dollars avec cet organisme avec lequel Justin Trudeau et Bill Morneau ont des liens familiaux.