/weekend
Navigation

72es prix Emmy: Qui mérite une nomination?

Coup d'oeil sur cet article

Les nominations aux 72es prix Emmy seront annoncées mardi. En attendant ce moment de vérité, jetons un coup d’œil aux principales catégories en fiction pour dresser la liste des séries qui méritent d’être finalistes.

Meilleure série dramatique

Better Caul Saul (Netflix) est presque assuré d’une place au soleil. Ses quatre premières saisons ayant toutes été sélectionnées au cours des précédentes éditions du gala, on voit mal comment sa cinquième pourrait échapper à une mention.

Même chose pour Succession. Diffusée l’an dernier à HBO, sa deuxième saison a poussé cette saga familiale vers de nouveaux sommets.

Mettant en vedette une Jennifer Aniston particulièrement en forme, Morning Show (La matinale) d’Apple TV+ devrait pouvoir se faufiler parmi les heureux élus, tout comme Pose, Stranger Things et Homeland, d’autres favoris des Emmy.

Photo courtoisie

Toutes deux de Netflix, Ozark et The Crown font également partie des prévisions de plusieurs publications spécialisées américaines, dont Entertainment Weekly et TV Guide. The Handmaid’s Tale (La servante écarlate) aussi, mais on peine à comprendre pourquoi. Cette série n’est rendue qu’une parodie d’elle-même.

Côté québécois, rien n’est gagné pour Big Little Lies (Petits secrets, grands mensonges). Produite par Jean-Marc Vallée, la deuxième saison du drame cinq étoiles aurait eu plus de chances de décrocher une nomination l’an dernier, si elle avait été admissible, bien évidemment. Plus d’un an après sa diffusion sur HBO, la série n’est probablement qu’un lointain souvenir pour plusieurs membres votants.

On s’attend toutefois à voir les noms de Nicole Kidman et Meryl Streep apparaître dans les catégories d’interprétation. À elle seule, cette gifle mérite toutes les récompenses.

Meilleure comédie

Gagnante dans cette catégorie en 2018, The Marvelous Mrs. Maisel a plié l’échine devant l’excellente Fleabag en 2019. Sa sélection est garantie cette année.

L’Académie voudra également reconnaître le superbe parcours de deux séries ayant quitté l’antenne ce printemps : Modern Family (après 11 saisons) et The Good Place (après 4 saisons).

Citée l’an dernier, la comédie chouchoute des critiques, Schitt’s Creek, devrait rafler une deuxième nomination consécutive. 

<em>Schitt's Creek</em>
Photo courtoisie
Schitt's Creek

Les membres de l’Académie voudront sans doute s’excuser d’avoir – injustement – ignoré ses quatre premières saisons, lesquelles sont offertes sur CBC Gem et Netflix, si vous voulez rattraper votre – inexcusable – retard.

Les places restantes seront comblées par Curb Your Enthousiasm (HBO) et The Kominsky Method (Netflix).

Par ailleurs, la presse étrangère parle beaucoup de deux séries qu’on n’a pas encore vues : Ramy, qui raconte la quête spirituelle d’un musulman américain du New Jersey, et Never Have I Ever (Mes premières fois), qui brosse le portrait d’une adolescente américano-indienne qui souhaite améliorer son statut social. La première est diffusée sur Crave, la seconde sur Netflix.

En terminant, sachez que s’il n’en tenait qu’à nous, After Life (La vie après la mort) de Ricky Gervais récolterait une tonne de nominations, mais aux États-Unis, pour une raison qui nous échappe, cette touchante et hilarante minisérie fait peu de vagues. À déguster sur Netflix. 

Meilleure série limitée

Dans une année où l’on parle beaucoup du mouvement Black Lives Matter, on voit mal comment Watchmen (Les gardiens) pourrait être boudée. Cette poignante série de HBO, qui explore l’héritage du racisme systémique, a redéfini les codes des superhéros.

<em>Watchmen</em>
Photo courtoisie
Watchmen

La série phénomène du printemps en Angleterre, Normal People, mérite aussi beaucoup d’amour, non seulement pour ses dialogues tout en finesse, mais pour ses incroyables acteurs, Paul Mescal et Daisy Edgar-Jones. Au Canada, elle est offerte gratuitement sur CBC Gem.

<em>Normal People</em>
Courtoisie
Normal People

Netflix tirera son épingle du jeu dans cette catégorie en réussissant à loger deux prétendants au titre cousin : Unbelievable (Incroyable) et Unorthodox (Non orthodoxe).

Bien qu’elle ait ses défauts, l’adaptation télévisuelle de Little Fires Everywhere, avec Reese Witherspoon et Kerry Washington sur Amazon Prime, raflera une nomination.

Et tous les critiques américains s’entendent pour dire que Mrs. America sera finaliste. Cette minisérie, dans laquelle Cate Blanchett incarne Phyllis Schlafly, une femme politique américaine conservatrice des années 1970, est seulement offerte sur FX au Canada.