/news/currentevents
Navigation

Réouverture de La Ronde: masque obligatoire et aucune file d’attente

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le parc d'attractions La Ronde a rouvert ses portes samedi pour quelques privilégiés, qui ont dû s'habituer à porter le masque tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des manèges, malgré la chaleur suffocante.

Étienne Paré/ AGENCE QMI

«J’ai mal au cœur. J'ai un peu le cerveau en Jello. J'ai l'impression que c'est pire à cause du masque. J'aurais pensé qu'à l'air libre, on n'aurait pas été obligé de le porter, mais on va faire avec», a laissé tomber Éric Brière à sa sortie du Vampire.

Étienne Paré/ AGENCE QMI

«C'est sûr qu'à 30 degrés, ce n'est pas agréable de porter le masque, mais l'expérience est moins pire que ce que je pensais», a tempéré Audrey-Anne Lessard, qui attendait avec impatience la réouverture de La Ronde, permise par la santé publique depuis un mois, mais qui a nécessité beaucoup de réajustements avant de se concrétiser.

Étienne Paré/ AGENCE QMI

Règles strictes

Cette fin de semaine et le week-end prochain, seuls les détenteurs d'une passe de saison peuvent avoir accès au site.

Le parc d'attractions ouvrira au grand public le 3 août, sous réservation seulement.

Étienne Paré/ AGENCE QMI

En plus de limiter l'achalandage, La Ronde a mis en place des mesures sanitaires extrêmement strictes. On prend la température de tout le monde à l'entrée. Les sacs ne sont plus fouillés à la main; un système de détection fait le travail.

Étienne Paré/ AGENCE QMI

Les arcades sont fermées. La plupart des montagnes russes sont ouvertes, mais il y a de la distanciation entre les groupes de personnes: impossible d'être assis à côté d'un inconnu pendant un tour de manège.

Bref, avec toutes ces dispositions, la distanciation sociale de deux mètres est facile à respecter, mais La Ronde tenait à en faire plus que la santé publique et à exiger le port du masque.

«On est conscients [que le masque peut être inconfortable]. C’est pour cela qu’on a mis en plus huit zones où on peut l’enlever, en plus des aires de restauration, où on peut l’enlever pour manger», a défendu Karina Thevenin, porte-parole du groupe américain Six Flags, propriétaire du célèbre parc d'attractions de l'île Notre-Dame.

Aucune file

Six Flags interdit la consommation de nourriture en dehors des aires de restauration. Samedi matin, seulement une poignée de restaurants étaient ouverts.

En fait, n’eût été la chaleur, on se serait cru un jour de semaine en mai ou en octobre; rien à voir avec un samedi de vacances de la construction en temps normal! L’affluence est tellement maintenue à un seuil minimal qu’il n’y a à peu près aucune attente, au grand plaisir des visiteurs.

«S’il y avait eu deux fois plus de gens et qu’on devait attendre avec le masque, là ça aurait été difficile, mais là, on n’attend pas», a commenté Karine Lemelin, qui était venue profiter de cette première journée avec son fils.

Six Flags refuse de dire combien de personnes exactement sont autorisées à franchir les tourniquets par jour, mais assure que cette limite restera en vigueur aussi longtemps que nécessaire.

Chose certaine, ceux qui désirent aller à La Ronde à partir de 3 août doivent réserver leur billet sur le site internet. Aucune journée n’affiche encore complet, mais les amateurs doivent faire vite, prévient-on.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com