/opinion/columnists
Navigation

Duvernay-Tardif en 1re ligne

Le joueur de la NFL, Laurent Duvernay-Tardif.
Photo Agence QMI, Dario Ayala Le joueur de la NFL, Laurent Duvernay-Tardif.

Coup d'oeil sur cet article

La cote d’amour de Laurent Duvernay-Tardif auprès des Québécois est telle qu’il se fait même applaudir quand il décide de ne pas jouer!

Accessoirement, il arrive aussi à amener un sujet de nature sportive dans les pages générales d’un journal...

Sauter son tour

La décision de LDT de ne pas jouer cette année avec les Chiefs de Kansas City a de quoi décevoir ses partisans, mais les esprits chagrins qui veulent y voir une autre réaction exagérée face à une fausse pandémie devront revoir leur logique. Le garde offensif des champions en titre du Super Bowl renonce en sautant son tour à 2,6 millions de dollars et pourrait ne plus jamais rejouer dans la NFL.

En première ligne dans un CHSLD pendant la pandémie, Duvernay-Tardif a vu de près les ravages de la COVID-19. Rappelons que l’État du Missouri, où évoluent les Chiefs, affronte présentement une progression de la maladie. En justifiant son retrait par sa volonté de ne pas devenir un vecteur potentiel de la maladie, il laisse entendre qu’il a l’intention de continuer de soigner ici, plutôt que de risquer de diffuser le virus là-bas. 

À la bonne place

C’est parfois avec un amusement teinté d’un léger agacement que certains commentent la trajectoire de l’apparemment si parfait monsieur Duvernay-Tardif. Bel homme aux traits engageants, tout réussit à l’athlète de haut niveau et médecin en devenir.

Bien, justement, plutôt que de bougonner parce que LDT ne protégera pas son quart-arrière cette année, réjouissons-nous de pouvoir prendre pour exemple un homme qui, d’abord et avant tout, semble avoir les priorités à la bonne place.

Nous ne serons pas tous champions ou diplômés de grandes écoles au cours de notre vie. Reste que, chacun à notre manière, nous pouvons consacrer notre existence à améliorer le monde autour de nous plutôt qu’à remplir notre portefeuille.