/sports/football
Navigation

La décision de Laurent Duvernay-Tardif «est irrévocable»

Laurent Duvernay-Tardif
Photo d'archives, AFP Laurent Duvernay-Tardif

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Laurent Duvernay-Tardif ne disputera pas la prochaine saison de la NFL avec les Chiefs de Kansas City, en raison des risques reliés à la pandémie de coronavirus. Et la décision qu’il a prise est une décision définitive. 

• À lire aussi: COVID-19: Laurent Duvernay-Tardif renonce à la prochaine saison dans la NFL

• À lire aussi: Duvernay-Tardif a le soutien de son équipe

Ainsi, il sera impossible pour «LDT» de revenir en plein milieu de campagne pour quelque raison que ce soit.

«Elle est finale, a souligné sans détour son agent et bon ami Sasha Ghavami, dimanche, lors de l’émission Salut Bonjour Weekend sur les ondes de TVA. Quand tu prends la décision du opt-out, l’une des conditions, c’est que c’est irrévocable. Tu ne joues pas, tu ne peux pas revenir, par exemple, avec trois matchs à faire à la saison.

«Ultimement, c’est une décision qui est irrévocable. Laurent se trouve dans une situation où il va passer la saison 2020 sur les lignes de côté.»

Ainsi, les Chiefs devront trouver un remplaçant au Québécois pour la prochaine campagne. Et si «LDT» revient en 2021, il devra batailler pour se réapproprier son poste.

«Cette réflexion a fait partie des pour et des contre de la décision, a continué Ghavami. Ultimement, au football, il faut comprendre que ton poste n’est jamais garanti, que tu sois là ou que tu ne sois pas là. Il faut toujours se battre pour notre poste.

«Pour Laurent, ultimement, il a pris la décision de ne pas revenir en 2020, que son contrat va être repoussé d’un an en 2021. Ça va être à lui de retourner et il comprend qu’il va devoir gagner son poste. Les Chiefs ne laisseront pas ce poste disponible pendant son absence en attendant qu’il revienne avec le tapis rouge. Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne dans le sport professionnel, surtout pas dans le football professionnel.»

Duvernay-Tardif avait remporté le Super Bowl avec les Chiefs il y a quelques mois en triomphant des 49ers de San Francisco lors du match ultime.