/qubradio
Navigation

Festivals régionaux: l’incohérence de la Santé publique dénoncée

Coup d'oeil sur cet article

Bien que le nombre maximal de spectateurs à des événements intérieurs et extérieurs dans des lieux publics passera à 250 le 3 août, les festivals ne peuvent toujours pas tenir de spectacles sur des jours consécutifs et réclament une rencontre avec les autorités pour clarifier la situation.

«On ne demande pas mer et monde. On est prêts à faire des compromis, mais il faut être capable de communiquer. [...] On n’a pas de communication avec la Santé publique», affirme Patrick Kearney, porte-parole du Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants (REFRAIN), à QUB radio.

Quelques jours avant l’annonce du gouvernement sur l’augmentation du nombre maximal de spectacles, la Santé publique a forcé le Festif! de Baie-Saint-Paul à annuler une série de prestations prévues sur deux jours

«Lorsqu’un festival veut organiser deux spectacles la même journée, pendant deux jours consécutifs, la santé publique définit ça comme un festival, explique le porte-parole. Si c’était une municipalité qui faisait exactement la même chose, ce serait permis, car ça ne fait pas partie du décret. Il y a une incohérence importante qu’on dénonce.»

Écoutez l’entrevue complète de Patrick Kearney:

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions