/sports/baseball
Navigation

MLB: Rob Manfred défend son plan

Le Commissaire du baseball majeur Rob Manfred
Photo d'archives, AFP Le Commissaire du baseball majeur Rob Manfred

Coup d'oeil sur cet article

En réponse aux multiples nouveaux cas de COVID-19 chez les Marlins de Miami, le commissaire du baseball majeur Rob Manfred a indiqué lundi soir que les protocoles créés par la ligue allaient permettre le maintien des activités.

Deux matchs des majeures ont été annulés lundi en raison d’une éclosion de 14 cas au sein de la formation floridienne, qui devait affronter les Phillies de Philadelphie lors des prochains jours.

Bien que cet événement soit regrettable pour Manfred, le commissaire croit que le baseball majeur a un coup d’avance.

«Nous avons parlé de cette situation. La plupart des propriétaires comprennent que nous avons créé des protocoles anticipant que nous aurions des tests positifs cette saison, et que ces protocoles étaient construits de sorte que nous pourrions continuer à jouer malgré ces diagnostics», a fait valoir l’homme de baseball, en entrevue avec le MLB Network, lundi.

De nouvelles batteries de tests seront effectuées dans les prochains jours chez les Marlins, et si les résultats sont acceptables, ils pourront recommencer à jouer dès mercredi contre les Orioles à Baltimore, a indiqué Manfred.

«Évidemment, nous n’avons pas envie que des joueurs soient exposés, mais en même temps, je ne dirais pas que c’est un cauchemar. Nous avons bâti des protocoles qui nous permettront de continuer à jouer. C’est pour ça que nous avons les alignements étendus et plus de joueurs. Nous croyons que nous pouvons garder tout le monde en sécurité et continuer à jouer», a ajouté le sexagénaire.

Quelle est la limite?

Plusieurs joueurs et observateurs du baseball ont critiqué Manfred pour ne pas avoir choisi de permettre au baseball de recommencer dans une ville-bulle, à l’image de ce qu’ont fait la Ligue nationale de hockey, la Major League Soccer et la NBA.

Le lanceur des Dodgers de Los Angeles David Price a notamment été assez tranchant par rapport à cette situation, blâmant le commissaire en disant que la santé des joueurs n’était pas sa priorité.

«Notre décision d’opérer sans bulle a été la bonne. Nous sommes un sport différent, s’est défendu Manfred. Nous aurions dû utiliser divers endroits pour avoir assez d’espace pour que ça fonctionne. Le nombre de gens que ça prendrait pour que ça fonctionne aurait été beaucoup plus grand. La durée aurait aussi été plus élevée. Plus de temps ça prend et plus vous avez de personnes, moins vous avez de chances qu’une bulle fonctionne.»

Si les infections se poursuivent de plus belle, le baseball majeur sera peut-être forcé de tirer sur le parachute de secours. Manfred compte suivre les protocoles, mais reconnaît qu’il pourrait songer à annuler la saison de 60 matchs dans le pire des cas.

«Une équipe qui perdrait un nombre de joueurs ne la rendant plus compétitive serait un problème majeur qui nous ferait penser à faire un changement, que ça soit en éliminant une partie de la saison ou la saison au complet, tout dépendant des circonstances», a-t-il mentionné.

«La même chose s’applique à la ligue au grand complet. Si ça devient une menace pour toute la ligue, nous arrêterions nos activités.»