/sports/football
Navigation

NFL: les camps d’entraînement débutent

Les joueurs sujets à des tests quotidiens et à des mesures strictes

Tom Brady
Photo courtoisie, Kyle Zedacker, Buccaneers de Tampa Bay

Coup d'oeil sur cet article

Les camps d’entraînement se mettent en branle aujourd’hui dans la NFL et dans l’espoir de sauver la saison à venir en limitant la propagation de la COVID-19, la ligue prend les grands moyens. Quitte à aller jusqu’à punir les joueurs qui pourraient contracter le virus après avoir enfreint les règles établies.

Les Chiefs de Kansas City et les Texans de Houston lanceront la saison le 10 septembre si tout se passe bien et les deux équipes ont entrepris leur camp samedi.

Les joueurs des 30 autres formations ont commencé à se rapporter à leurs installations pour ce camp qui n’aura rien d’ordinaire.

Quelque 80 joueurs par équipe (avant les coupes à venir) batailleront donc pour une place sur l’alignement régulier.

En ajoutant les nombreux entraîneurs et membres du personnel qui sont en contact avec les joueurs, c’est donc dire que la NFL procédera à plus de 5700 tests par jour, à tout le moins lors des deux premières semaines des camps d’entraînement.

Le maraudeur recrue Antoine Winfield Jr a pu découvrir le centre d’entraînement de l’équipe.
Photo courtoisie, Kyle Zedacker, Buccaneers de Tampa Bay
Le maraudeur recrue Antoine Winfield Jr a pu découvrir le centre d’entraînement de l’équipe.

Advenant le cas où, lors des deux premières semaines, le taux de tests positif demeure sous la barre des 5 %, les tests deviendraient ensuite plus espacés.

Si un joueur est déclaré positif, mais qu’il est asymptomatique, il pourra retrouver ses coéquipiers 10 jours plus tard, ou encore cinq jours plus tard, mais après deux tests négatifs.

Dans le cas d’un joueur positif qui présente des symptômes, il devra être à l’écart 10 jours après l’apparition des premiers symptômes et au moins 72 heures après les derniers symptômes.

Règles Sévères

Contrairement à la LNH, la NBA et la MLS, qui ont repris leurs activités dans des villes-bulles, la NFL entend aller de l’avant dans ses 32 marchés comme à l’habitude.

C’est donc dire que pour de nombreux joueurs, les tentations de sorties à risque seront plus grandes.

La ligue interdit cependant toute sortie impliquant plus de 15 personnes dans les bars et boîtes de nuit à l’intérieur, dans les fêtes maison, dans des événements de sport professionnel ou même dans tout service religieux à l’intérieur où on dépasserait les 25 % de la capacité permise.

Dans l’éventualité où un joueur enfreindrait ces règles et qu’il serait déclaré positif, des mesures disciplinaires seraient décrétées.

Le receveur Tyler Johnson s’est notamment prêté à la prise de température qui fera désormais partie du quotidien des joueurs.
Photo courtoisie, Kyle Zedacker, Buccaneers de Tampa Bay
Le receveur Tyler Johnson s’est notamment prêté à la prise de température qui fera désormais partie du quotidien des joueurs.

Il pourrait même être privé de son salaire pour tout match raté.

Déjà un cas problématique

Chaque équipe a mandaté depuis plusieurs semaines une personne à titre de responsable des protocoles sanitaires. Chez les Vikings du Minnesota, Eric Sugarman, qui occupe ce poste, a révélé hier que lui et des membres de sa famille ont reçu un résultat de test positif.

Voilà qui a de quoi inquiéter des joueurs au plus haut point. Car même avec des mesures rigoureuses, le virus peut s’introduire dans une équipe ailleurs que via les installations ultra-désinfectées de celle-ci.

Dans ce contexte, les équipes dont les joueurs et leurs familles seront les plus consciencieux par rapport au virus maintiendront leurs meilleurs éléments sur le terrain. Contrairement à toute autre équipe, potentiellement bien plus talentueuse, qui ne prendra pas les protocoles sanitaires au sérieux.

À l’heure actuelle, la NFL n’entend pas altérer son calendrier, sauf pour les quatre matchs présaison par équipe, qui ont été rayés.

En plus de ces matchs préparatoires annulés, les occasions de se faire valoir pour les joueurs plus obscurs se feront rares, puisque le nombre d’entraînements sur le terrain diminue grandement par rapport aux camps des années précédentes. Place à une saison très spéciale, si saison il y a...

Un retour progressif

Jours 1 à 4

Tests COVID/rencontres virtuelles

Jours 5-6

Examens physiques

Jours 7 à 15

Conditionnement physique 

Jour 16

Début des entraînements 

Jour 21

Début des entraînements avec équipement complet

5 septembre

Réduction des alignements à 53 joueurs