/news/politics
Navigation

Scandale WE Charity: rappel des événements

Scandale WE Charity: rappel des événements
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Depuis plus d’un mois, le scandale de WE Charity déchire la scène politique au Canada. Certains vont même jusqu’à réclamer la démission du premier ministre Justin Trudeau et de son ministre des finances, Bill Morneau. Voici un retour sur les événements. 

• À lire aussi: Des centaines de congédiements injustifiés au sein de We Charity

• À lire aussi: WE Charity: la famille Trudeau payée pour parler et voyager

• À lire aussi: WE Charity: Justin Trudeau témoignera jeudi, sa cote de popularité en baisse

Entente de 900 M$

  • Le gouvernement a annoncé le 25 juin qu’il avait accordé à WE Charity l’administration de 900 M$ en bourses canadiennes pour le bénévolat étudiant, sans aucun appel d’offres. We Charity devait toucher 43,5 M$ pour assurer cette distribution de bourses.
  • L’entente est annulée le 3 juillet après des jours de controverse.
  • Le jour même, le commissaire à l’éthique annonce qu’il fera enquête sur le premier ministre Justin Trudeau concernant l’octroi de l’entente, puisque l’organisme est proche de sa famille.

Enquêtes réclamées

  • Le 10 juillet, le Parti conservateur du Canada réclame une enquête criminelle de la GRC contre le premier ministre Justin Trudeau pour fraude dans l’affaire WE Charity.
  • Le 13 juillet, Trudeau et Morneau admettent qu’ils auraient dû se retirer de toute discussion menant à l’attribution d’une entente avec cette organisation, en raison de leurs liens familiaux avec WE Charity.
  • Le 16 juillet, le commissaire à l’éthique et aux conflits d’intérêts a annoncé qu’il enquêterait aussi sur Bill Morneau.
  • Le 17 juillet, les conservateurs réclament une enquête du commissaire au lobbying dans l’affaire WE Charity. 
Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Voyage d’un ministre

  • On apprend le 22 juillet que le ministre des Finances Bill Morneau s’est fait offrir deux voyages familiaux d’une valeur totale de 41 000 $ par WE Charity.

Démissions réclamées

  • Le chef conservateur Andrew Scheer réclame la démission de Justin Trudeau et de Bill Morneau.
  • Le jour même, le Bloc Québécois a joint sa voix à celle des conservateurs en menaçant de faire tomber le gouvernement en septembre, si Morneau et Trudeau ne démissionnent pas d’ici là.