/sports/tennis
Navigation

Eugenie Bouchard et le Smash perdent le premier rang

GSE-SPO-TEN-WTA-2019-US-OPEN---DAY-1
Photo d'Archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Freedoms de Philadelphie ont vaincu Eugenie Bouchard et le Smash de Chicago au compte de 22 à 21 au super bris d’égalité, mercredi en Virginie-Occidentale, pour s’assurer du premier rang du classement général à quelques jours des éliminatoires du World TeamTennis. 

Avec une égalité de 21 à 21 après les cinq duels réglementaires, un super bris d’égalité a été nécessaire. Ce sont Taylor Fritz, pour Philadelphie, et Brandon Nakashima qui y ont participé, quelques minutes après leur affrontement en simple.

Ayant triomphé 5 à 4 lors de la manche régulière, Fritz a finalement poursuivi sur sa lancée en ayant le dessus 7 à 6 lors du bris.

«Genie» et ses coéquipiers, qui ont ainsi subi un deuxième revers de suite, montrent une fiche de 9-4 identique au Storm d’Orlando. Le deuxième rang sera ainsi en jeu lors de la dernière journée d’activités du calendrier régulier, jeudi.

Une paire intraitable

Comme elles l’ont fait tout au long de la compétition, Bouchard et sa partenaire de double Bethanie Mattek-Sands ont remporté le duel de double féminin. Elles ont vaincu Taylor Townsend et Sofia Kenin par la marque de 5 à 3.

Mattek-Sands a été particulièrement efficace au service, mettant 73 % de ses premières balles en jeu. Lors des huit échanges au cours desquels elle y est parvenue, la paire gagnante a eu le dernier mot.

Mattek-Sands a également triomphé en double mixte en compagnie de Rajeev Ram contre Townsend et Fabrice Martin. Les Freedoms ont toutefois remporté le double masculin, ainsi que les duels en simple, autant chez les hommes que chez les femmes.

Jeudi, le Smash a rendez-vous avec les Aviators de San Diego, qui sont actuellement bon derniers au classement en vertu d’une fiche de 3-10. Leurs rivaux d’Orlando feront quant à eux face aux Kastles de Washington, qui sont au cœur d’une lutte pour une place au sein des éliminatoires.

Ces éliminatoires mettront aux prises quatre équipes et commenceront samedi.