/sports/opinion/columnists
Navigation

Le secteur Croche-McCormick, à découvrir

Coup d'oeil sur cet article

LAC CROCHE | De toutes les destinations de pêche de la réserve faunique des Laurentides, le secteur Croche-McCormick est celui qui répond toujours aux attentes des pêcheurs.

Situé dans le sud-ouest de la réserve, accessible par Saint-Raymond, dans Portneuf, ce site de pêche est dirigé de main de maître depuis plusieurs années par le gérant Denis Rousseau. Il a su développer un type de services très apprécié des pêcheurs.

« Nous pouvons être fiers de ce que nous offrons ici parce que Denis [Rousseau] et son équipe ont su créer un endroit unique où les pêcheurs peuvent bénéficier d’attentions particulières », expliquer le directeur de la réserve, M. Sylvain Boucher.

Le site des lacs Croche et McCormick offre une expérience de pêche et de vie en nature exceptionnelle.
Photo courtoisie, Karl Tremblay
Le site des lacs Croche et McCormick offre une expérience de pêche et de vie en nature exceptionnelle.

« Ils les apprécient grandement, si on se fie aux commentaires qu’ils nous font parvenir à la suite de leur séjour. »

Il faut vivre un séjour là-bas pour comprendre en quoi consistent ces petits plus. Il suffit de mentionner que lorsque vous partez ou que vous revenez de la pêche, il y a toujours un responsable au quai pour vous accueillir.

Les prises sont éviscérées par le personnel. Pour la pêche, les moteurs, essence, glacières avec glace et vestes de flottaison sont fournis.

Au bord du quai du lac Croche, vous découvrirez une carte bathymétrique avec les bons coins, très utiles pour connaître une bonne pêche. « Nous avons voulu aller encore plus loin cette saison en aménageant des abris pour les shore lunch sur le lac Croche, sur le lac McCormick et sur les bords du lac Taurelle », ajoute le directeur.

« C’est un plus qui permet aux pêcheurs de pouvoir se reposer, se mettre à l’abri et même prendre le temps de déguster leur repas. Dans chacun d’eux, il y a un BBQ au gaz. Aussi, on peut fournir une boîte pour le shore lunch contenant tout ce qui est nécessaire pour le réaliser. Depuis que nous avons mis en place ce service, les gens sont ravis. »

Lors de votre séjour, profitez-en pour vous faire concocter un shore lunch par le guide Gabriel Tardif.
Photo courtoisie, Karl Tremblay
Lors de votre séjour, profitez-en pour vous faire concocter un shore lunch par le guide Gabriel Tardif.

LE LOGEMENT

Un des points importants à souligner pour ce site, c’est la qualité de l’hébergement. On y retrouve plusieurs chalets d’une capacité de deux personnes et d’autres pour quatre, six et même huit personnes.

« Nous avons voulu offrir cette variété afin de répondre aux demandes des pêcheurs d’aujourd’hui, qui, souvent, recherchent d’abord et avant tout un endroit facile d’accès, où ils pourront avoir leur intimité de couple, avance le directeur. Les gens recherchent ce type d’hébergement. Pour les groupes, le grand chalet de huit personnes peut répondre amplement à leurs besoins. »

Tous les chalets sont équipés de l’énergie solaire. À l’intérieur, la cuisine et la salle de bain sont complètes. À l’avant de chacun des chalets, il y a une véranda grillagée, pour vous préserver des attaques des moustiques.

Sur le terrain, vous pouvez vous promener tranquillement en profitant des sites aménagés pour faire des feux de camp.

Il faut croire que les amateurs de pêche qui fréquentent l’apprécient puisque la clientèle réserve année après année. Le calme et l’ambiance qui y règnent font la différence.

LA PÊCHE

Les 25 lacs du territoire renferment majoritairement de la truite mouchetée. Dans les lacs Croche et McCormick, il y a de la rouge du Québec.

À une période du printemps, les forfaits sont vendus avec la présence d’un guide. Vous pouvez alors vous rendre sur certains petits lacs qui renferment de très beaux spécimens, pouvant atteindre les deux et même trois livres. Pour le reste, on peut penser à des truites de 9 à 12 pouces en quantité.

Vous pouvez aller pêcher en tout temps sur le lac Croche devant les chalets. On vous donne de très bonnes indications sur les meilleurs coins de pêche. Vous pouvez aussi tenter votre chance sur certains petits lacs.

Lors de notre passage, nous avons voulu découvrir le lac McCormick, d’un accès facile depuis le lac Croche.

Nous avons réussi à faire très facilement notre pêche avec de belles truites qui pesaient jusqu’à une demi-livre.

Pour les capturer, mon compagnon, le directeur, avait choisi d’utiliser une Lake Clear or et argent. Pour ma part, j’ai choisi la Lake Clear Deep de couleur argent et chartreuse. Ajoutez à cela un bas de ligne de 24 pouces et une bonne motte de vers de terre, et les captures étaient au rendez-vous. 

Sur le sonar, on voyait des fosses remplies de mouchetées, dont certaines semblaient de très gros spécimens.

En raison du temps chaud, elles se tenaient dans 27-28 pieds d’eau. C’est pour cette raison que j’avais choisi un leurre plus lourd, un choix qui a été payant. Toute une aventure de pêche !

Pour informations : www.sepaq.com/laurentides ou encore 418 528-6868, poste 5239.