/world/pacificasia
Navigation

Faute d'alcool, ils boivent du gel hydroalcoolique et meurent

Coup d'oeil sur cet article

Neuf personnes sont mortes dans le sud-est de l'Inde après avoir bu du gel hydroalcoolique à la place de leur boisson habituelle, les magasins de spiritueux étant fermés dans le cadre des mesures prises contre la pandémie, a annoncé vendredi la police.

Ils ont perdu connaissance après avoir consommé «une grande quantité» de désinfectant pour mains mélangé à de l'eau ou à du soda, a précisé à l'AFP Siddharth Kaushal, commissaire de police de la ville de Kurichedu, dans l'État d'Andhra Pradesh.

Transportés d'urgence à l'hôpital, ils ont été déclarés morts à leur arrivée, a-t-il ajouté.

Le groupe s'était tourné vers le gel hydroalcoolique en tant que «substitut» de boisson alcoolisée, l'approvisionnement ayant cessé lorsque les autorités ont imposé le confinement dans la ville pour combattre l'épidémie de COVID-19.

Des centaines de pauvres meurent chaque année en Inde après avoir consommé de l'alcool frelaté.

Les trafiquants ajoutent souvent du méthanol, un produit hautement toxique utilisé généralement comme antigel ou carburant, à leurs boissons alcoolisées de contrebande afin d'en augmenter le taux en alcool.

Vendredi, le bilan des morts dues à la COVID-19 s'établissait à plus de 35 740 décès en Inde.