/world
Navigation

Scandale Epstein: orgies avec de jeunes filles de 15 à 21 ans sur l'île privée d'Epstein?

WE 0725 DOSSIER TV 
Jeffrey Epstein Filthy Rich @Netflix
Photo courtoisie, Netflix

Coup d'oeil sur cet article

Le milliardaire Jeffrey Epstein et son ancienne collaboratrice et amante, Ghislaine Maxwell, ont utilisé son île privée des Caraïbes pour organiser des orgies «constantes» auxquelles assistaient de jeunes femmes, selon des documents de cour.

«Il y avait des blondes, il y avait des brunes, il y avait des rousses. C'étaient toutes de belles filles. Je dirais que l'âge varie entre 15 et 21 ans», peut-on lire dans des documents judiciaires, rendus publics jeudi soir, selon le New York Post.

On y apprend, entre autres, des détails stupéfiants du témoignage de Virginia Giuffre, qui dit avoir été victime de la traite sexuelle orchestrée par l’homme d’affaires Jeffrey Epstein, arrêté en août dernier et retrouvé mort dans sa cellule.

Le journal The Independent fait mention du surnom «île pédophile» à propos de cette île des îles Vierges américaines.

Le témoignage remonte à un litige civil de 2015 maintenant réglé. Lorsqu'on lui a demandé si elle avait vu Ghislaine Maxwell avoir des relations sexuelles avec d'autres femmes, Virginia Giuffre a répondu: «À 100%».

Elle a ajouté qu'elle avait vu Maxwell avoir des relations sexuelles avec des femmes partout sur l'île, aussi bien près d'une piscine que près de la plage, dans de petites huttes ou dans une cabane d'Epstein.

Virginia Giuffre dit aussi avoir croisé l’ancien président américain Bill Clinton sur la fameuse île privée de Jeffrey Epstein.

Ce dernier avait été emprisonné en attendant son procès pour exploitation de filles mineures. Il aurait organisé un vaste réseau pour faire venir de jeunes filles mineures dans plusieurs de ses résidences et abuser d'elles. En Floride, en 2008, il avait déjà été accusé et condamné à 18 mois de prison pour des faits similaires.

Ghislaine Maxwell a été accusée d'avoir recruté pour lui de jeunes filles, certaines mineures. Les avocats de la quinquagénaire dont le procès doit s'ouvrir le 12 juillet 2021 avaient multiplié les recours pour empêcher la mise en ligne d'une série de documents relatifs à une action au civil intentée par une victime présumée de Jeffrey Epstein en 2015.

La juge fédérale Loretta Preska a estimé que la nature des documents ne justifiait pas qu'ils demeurent confidentiels.

Parmi les documents, rendus publics jeudi, figurent des copies de courriers électroniques échangés entre Ghislaine Maxwell et Jeffrey Epstein.

Ils montrent que les deux anciens amants sont restés en communication jusqu'en 2015 au moins. Or Ghislaine Maxwell a assuré à la juge fédérale Alison Nathan qu'elle n'avait plus eu de contact avec Epstein depuis au moins 10 ans.

«Tu n'as rien fait de mal et je te suggère de te comporter comme tel», écrit notamment le défunt financier dans un courrier électronique daté du 25 janvier 2015, selon l’AFP. Il l'incite également à ne pas se comporter «comme une reprise de justice».

Jeffrey Epstein se serait pendu en juillet 2019 dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center, à New York, en attendant son procès pour trafic sexuel.

Ghislaine Maxwell a été interpellée dans l'État du New Hampshire le 2 juillet, après plusieurs mois de cavale.