/news/society
Navigation

À 100 ans, elle conduit et fait du taï-chi

Coup d'oeil sur cet article

Les centenaires sont de plus en plus nombreux au Québec, mais peu sont comme Fernande Côté. La dame qui s’apprête à souffler 100 bougies conduit toujours son véhicule, fait du taï-chi et tient sa maison. 

Quel est le secret de cette femme qui est maman cinq fois, grand-maman 12 fois et arrière-grand-maman 23 fois?

«Je prends les choses positivement, d'abord. Rarement négativement. [...] Je vis au jour le jour et je profite de tous les beaux moments qui passent. Il y en a beaucoup dans une journée», répond Mme Côté.

«Si c'était à recommencer, je ferais le tout de la même façon, affirme-t-elle également. Parce que j'ai été heureuse toute ma vie.»

Sportive, Fernande Côté pratique le taï-chi fréquemment. «On se sent bien après. Les mouvements sont tellement lents qu'on ne se fatigue pas», dit-elle.

Elle aime également la marche, la natation, le ski de fond, mais aussi la peinture. Toujours très vive d’esprit, la centenaire conduit encore sa voiture tous les jours.

«J'avais un faible pour les autos sport. Eh oui! La difficulté a été de ne pas aller trop vite!» lance la dame.

Elle admet cependant que le confinement qui a suivi le déclenchement de la pandémie a été plus difficile, elle qui mord toujours dans la vie.

«Toutes les activités qu'on avait, tout a été annulé. Ça, c'est difficile. Ça, c'est long.»

Et que peut-on lui souhaiter pour les années à venir?

«De rester en santé. D'être allumée. D'être capable de bouger jusqu'à la fin», répond Mme Côté.