/weekend
Navigation

«Veux-tu une lime?»: l’amour quand on a 20 ans

Anne-Marie Lobbe
Photo courtoisie, Martine Doyon Anne-Marie Lobbe

Coup d'oeil sur cet article

Auteure du roman Veux-tu une gomme?, qui a connu un beau succès en librairie, la journaliste Anne-Marie Lobbe poursuit l’aventure de Fannie, sa jeune héroïne, dans Veux-tu une lime?. Fannie, l’éternelle célibataire, est maintenant en couple et découvre que la vie n’est pas toujours simple avec Dominic, le monsieur Chewing-Gum rencontré dans Veux-tu une gomme?.

Heureusement qu’elle peut compter sur ses copines, Noémie et Beckie, pour l’aider à comprendre les relations homme-femme! Après s’être empêtrée dans les gommes dans le livre précédent, Fannie lutte contre un nouveau karma : les limes, ces fruits rafraîchissants... mais légèrement acides. La vie lui envoie-t-elle des petits messages codés?

Pour compliquer un peu les choses, Fannie se lie d’amitié avec un bel influenceur prénommé Louis. Noémie et Beckie voient pour elle un beau parti... Et comme par hasard, il se retrouve souvent dans l’entourage de Fannie ! Elle aura bien quelques petites limes à croquer. La vingtaine est une décennie d’apprentissage, côté cœur!

Anne-Marie Lobbe note qu’on peut lire Veux-tu une lime? sans avoir lu le tome précédent, Veux-tu une gomme?. «Je n’aime pas les histoires d’amour typiques ou kétaines, commente-t-elle d’entrée de jeu. J’aime les trucs qui sont assez réalistes, dans lesquels pas mal tout le monde peut se reconnaître. J’avais le goût de créer un personnage féminin fort, qui s’assume à 100 % même si, comme tout le monde, elle a des doutes, par moments. C’est normal.»

Fannie est directe, un peu sarcastique, très terre-à-terre et réaliste, ajoute-t-elle. Les lecteurs vont la retrouver trois mois après la fin de Veux-tu une gomme?, où elle a fait la connaissance de son nouvel amoureux, Dominic. 

Seule... puis en couple

«Fannie était bien, seule, et s’assumait, mais ses deux amies avaient d’autres points de vue... Fannie a donné une chance à l’amour – le côté plus sucré – pour le premier volet : on peut voir à quel point une fille indépendante et assumée dans son célibat peut avoir le goût d’ouvrir son cœur.»

Dans Veux-tu une lime?, Fannie a craqué : elle est amoureuse. «Elle vit en couple pour la première fois de sa vie. On voit comment elle vit la relation amoureuse, en se questionnant constamment sur ce qu’elle peut faire, sur ce qu’elle ne peut pas faire. Elle ne sait pas ce qu’est exactement l’amour.»

Les questions de Fannie reflètent celles de la jeune génération, commente Anne-Marie. «Il y a beaucoup de recherche identitaire et de quête amoureuse.» C’est plus facile parce que la technologie est plus avancée qu’avant? «Je pense que c’est tellement plus compliqué. Il y a tellement de fake là-dedans : savoir ce qui est vrai dans le profil d’une personne, et quels sentiments vont être vrais ou non.»

Fannie lui ressemble un peu, beaucoup. «C’est inspiré en partie de ma vie! Ça reste un personnage de fiction, mais son côté réaliste, son côté indépendant, assez direct, ça me rejoint beaucoup.»


► Anne-Marie Lobbe est journaliste et collaboratrice, notamment pour Le Journal de Montréal et Journal de Québec.

► Elle écrit dans les magazines COOL ! et Star Système, ainsi que sur les sites web de Sympatico, VRAK, Télétoon La Nuit, Séries + et La chaîne Disney.

► Son premier roman, Une vie à quatre vitesses, a été finaliste au prix Cécile-Gagnon.

EXTRAIT    

<b><i>Veux-tu une lime ?</i></b><br>
Anne-Marie Lobbe. Éditions Hurtubise, 232 pages.
Photo courtoisie
Veux-tu une lime ?
Anne-Marie Lobbe. Éditions Hurtubise, 232 pages.

«Moi, Fannie, 19 ans pour quelques semaines encore, je ne l’ai pas eu facile en amour même si je suis toute jeune (quoique franchir le cap du 20 ans me fait paniquer et pas rien qu’un peu !) et j’aime le rappeler à tout le monde – voire à m’en vanter.»