/world/pacificasia
Navigation

Un avion bourré de cocaïne s'écrase au décollage

Un avion bourré de cocaïne s'écrase au décollage
Australian Federal Police (AFP)

Coup d'oeil sur cet article

Des trafiquants de drogue se seraient montrés un peu trop gourmands en surchargeant un avion léger de plus d'une demi-tonne de cocaïne, provoquant ainsi l'écrasement de l'appareil peu après son décollage.

La police fédérale australienne a expliqué, samedi, avoir démantelé un réseau d'importateurs de cocaïne grâce à un écrasement survenu le 26 juillet.

Tout a commencé lorsqu'un trafiquant s'est envolé en matinée depuis l'aéroport de Mareeba, dans l’État du Queensland en Australie, vers la Papouasie–Nouvelle-Guinée. Le pilote a conservé une altitude de seulement 1000 mètres afin de tenter d'échapper aux radars, a avancé la police.

Puis, en après-midi, le trafiquant a tenté de décoller de l'aéroport isolé de Lea Lea avec son avion, entre-temps bourré de plus de 500 kg de cocaïne. Or, l'appareil s'est écrasé au décollage, fort probablement parce qu'il était déstabilisé par sa cargaison.

Piteux, le pilote australien s'est rendu à l'ambassade de son pays en Papouasie–Nouvelle-Guinée deux jours plus tard, où il a été arrêté. L'enquête a ensuite permis de retrouver la cargaison de drogue, évaluée à plus de 80 M$ AUS (environ 77 M$ CAN).

Pas moins de cinq personnes ont été arrêtées et font face à une kyrielle d'accusations, notamment pour complot en vue d'importer une importante quantité de drogue. Ils encourent des peines qui pourraient aller jusqu'à une sentence d'emprisonnement à vie.

La police croit que cette importante saisie aura un impact sur les réseaux de distribution de drogue dans l'est de l'Australie.

«Nos analyses d'eaux usées démontrent que ces grandes perturbations de l'approvisionnement [en drogue] par les forces de l'ordre ont un impact sur la consommation dans nos communautés», a expliqué par communiqué le président-directeur général de la Commission australienne sur le renseignement criminel, Matthew Rippon.