/entertainment/shows
Navigation

Des salles de spectacles tentent le coup à 250 personnes

Là-maintenant regroupe une vingtaine de lieux de diffusion

Coup d'oeil sur cet article

Rachid Badouri, Michel Barrette, Annie Villeneuve et Nathalie Simard comptent parmi les dizaines d’artistes qui monteront sur les scènes d’une vingtaine de salles de spectacles, qui se sont regroupées pour affronter la pandémie.

• À lire aussi: «Comme louer un Boeing 747 pour 40 personnes»

• À lire aussi: Un coup de pouce pour les cinémas

• À lire aussi: Trois-Rivières: des spectacles... mais à quel prix

Les organisateurs ont donné au projet le nom de Là-maintenant et l’objectif est de proposer une offre de spectacles temporaire, soit le temps que dureront les mesures sanitaires mises en place pour contrer la propagation du coronavirus.

Parmi les lieux de diffusion qui ont répondu à l’appel, il y a le Zénith, à Saint-Eustache, qui a déjà annoncé une programmation mettant en vedette une douzaine d’artistes. D’autres suivront.

La salle Albert-Rousseau de Québec, le Vieux-Clocher de Magog, la salle J. Antonio-Thompson de Trois-Rivières et une quinzaine d’autres salles de la province se sont joints au mouvement et pourront piger parmi les 160 propositions artistiques qui leur ont été soumises.

Parmi celles-ci, on retrouve plusieurs artistes de la chanson, mais aussi d’autres du théâtre et de la danse qui comptent trouver des manières d’adapter leurs projets aux restrictions sanitaires.

«Ce n’est pas un club exclusif. Tout le monde qui désire se joindre au mouvement peut le faire, diffuseurs comme artistes», note l’agent de spectacles Jean-François Renaud, qui agit comme porte-parole du regroupement.

À moindre coût

Les spectacles seront adaptés afin de s’assurer que personne ne perde des sous, explique M. Renaud.

«Les spectacles sont allégés, souvent il n’y aura pas de décor et les salles vont faire un plan d’éclairage qui servira à tous les spectacles. Il y a des subventions fédérales qui aident aussi. Ce n’est peut-être pas quelque chose avec lequel on va faire de l’argent, mais on va en perdre moins qu’en ce moment, à ne pas opérer du tout.»

Le but, ajoute Jean-François Renaud, est de recréer le lien entre les artistes et le public. «Plus on va attendre longtemps, plus les gens seront craintifs», croit-il. 

Les nouvelles mesures  

Depuis lundi, jusqu’à 250 personnes peuvent se retrouver dans un même lieu public, tel que salle de spectacles, cinéma ou théâtre.  

  • Spectacle avec foule debout : respecter une distanciation de deux mètres et porter le couvre-visage.  
  • Spectacle avec foule assise : respecter une distanciation d’un mètre et demi, sauf pour les personnes en provenance d’un même ménage. Le couvre-visage doit être porté lors des déplacements, mais peut être retiré une fois assis.    

Quelques spectacles offerts cet automne  

Orchestre symphonique de Québec

Photo d'archives
  • 5 août au Grand Théâtre de Québec    

Rachid Badouri

Photo Ben Pelosse
  • 6, 7, 8, 13, 14 et 15 août au Zénith de Saint-Eustache  
  • 22 août à L’Étoile Banque Nationale de Brossard    

Projet parallèle avec Sam Breton, Maude Landry et Jo Cormier  

  • 14 août à L’Étoile Banque Nationale de Brossard    

Projet parallèle avec Michelle Desrochers, Guillaume Pineault et Sam Breton  

  • 15 août à L’Étoile Banque Nationale de Brossard    

Projet parallèle avec Guillaume Pineault, Maude Landry et Sam Breton  

  • 22 août au Zénith de Saint-Eustache    

Michel Barrette

Photo d'archives, Benoit Gariepy
  • 21 août au Zénith de Saint-Eustache    

Matt Holubowski

Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • 25 août au Zénith de Saint-Eustache    

Katherine Levac et Rosalie Vaillancourt  

  • 29 août au Zénith de Saint-Eustache    

Nathalie Simard  

  • 30 août au Zénith de Saint-Eustache    

Martin Perizzolo

Photo courtoisie, Evenko
  • 1er septembre au Zénith de Saint-Eustache    

Pierre-Bruno Rivard  

  • 25 septembre à l’Impérial Bell de Québec    

The Beatles Acoustic  

  • 8 et 9 octobre à l’Impérial Bell de Québec