/sports/football
Navigation

Une bulle pour les Saints

Une bulle pour les Saints
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Afin de diminuer les risques liés à la propagation de la COVID-19, les Saints de La Nouvelle-Orléans ont loué quatre étages d’un hôtel afin de créer une bulle optionnelle pour le reste du camp d’entraînement. 

Au total, ce sont environ 150 des 180 personnes impliquées – joueurs, entraîneurs, cadres et autres employés – qui se sont prévalues de cette offre, selon ce qu’a indiqué l’entraîneur-chef Sean Payton au réseau NBC, lundi.

«Le message de la ligue est: "le spectacle doit continuer", a dit Payton. Si c’est le cas, nous devons ainsi tout faire pour nous assurer que ça se produise.»

Ayant fait quelques concessions pour s’assurer de la tenue d’une saison, notamment en annulant les matchs préparatoires et en mettant en place un protocole de santé et de sécurité strict, la NFL n'a pas retenu le concept de bulle. Les joueurs seront ainsi libres de leurs mouvements et voyageront à travers le pays pour disputer des matchs à l’étranger.

Les Raiders de Las Vegas ont par ailleurs annoncé aux détenteurs de billets qu’ils disputeront la prochaine saison à huis clos, selon le site Pro Football Talk. Ce sera la première campagne de l’équipe au Nevada après avoir quitté Oakland.

Le baseball majeur a également opté pour cette façon de faire, sauf que plusieurs rencontres ont dû être reportées en raison d’éclosions de cas dans des équipes, notamment chez les Marlins de Miami et les Cardinals de St. Louis.

La Ligue nationale de hockey, la Major League Soccer et la NBA ont quant à elles repris leurs activités dans une ou deux villes et n’ont rapporté aucun nouveau cas depuis plusieurs jours.