/finance/business
Navigation

Hydro-Québec déroule ses câbles à l'aéroport de Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES – Hydro-Québec a entrepris de dérouler sur toute leur longueur des kilomètres de câbles à l'aéroport de Trois-Rivières, en vue de leur installation au-dessus du fleuve Saint-Laurent, entre Trois-Rivières et Bécancour.

La traversée fluviale qui sera remplacée avait été élevée en 1958 et est arrivée en fin de vie utile.

Les câbles déroulés, d'une longueur de 2,5 km, sont examinés, mesurés et dotés d'appareil de raccord qu'on appelle manchon. «On a décidé de procéder à cette opération en amont. C'est ce qu'on appelle du pré-manchonnage. Donc, on va installer des manchons qui vont nous permettre de raccorder des sections de câbles», a expliqué Maxence Huard-Lefebvre, porte-parole d'Hydro-Québec.

La société d'État préférait réaliser cette étape au sol plutôt qu'au-dessus du fleuve avec des impacts additionnels sur la circulation maritime. Il est déjà prévu que pour des périodes allant jusqu'à six heures, la navigation devra être complètement interrompue à quelques reprises entre septembre et novembre en face de Trois-Rivières.

À l'aéroport, le déploiement est réalisé le long de la piste, ce qui a nécessité une autorisation de Transports Canada. Cette activité ne perturbe pas le trafic aérien.

«Nous avons eu une bonne collaboration avec Transports Canada et les intervenants. Ça a très bien été et dans un délai tout à fait raisonnable», a indiqué Pierre-Luc Clément, directeur de l'Aéroport de Trois-Rivières.