/sports/hockey
Navigation

Jordan Eberle place les Panthers au bord du gouffre

Coup d'oeil sur cet article

Jordan Eberle a réussi un doublé pour briser l’égalité et permettre aux Islanders de New York de prendre une avance de 2 à 0 dans leur série qualificative contre les Panthers de la Floride en vertu d’un gain de 4 à 2, mardi, à Toronto.

Eberle a marqué en deuxième période avant d’en faire de même durant l’engagement final pour mettre le match hors de la portée de la formation floridienne, qui fera face à l’élimination mercredi.

Pour prendre le contrôle de cette série, les Islanders ont dû revenir de l’arrière deux fois. L’attaquant Matt Martin a tout d’abord répliqué à Mike Hoffman, puis Ryan Pulock a ramené les deux équipes sur un pied d’égalité après un filet d’Aleksander Barkov.

«Nous n’avons pas eu le départ escompté, mais nous nous sommes regroupés pour aller dans la bonne direction à la fin de la première période. Puis en deuxième, nous sommes parvenus à marquer quelques buts», a expliqué Martin en conférence de presse.

«Espérons que nous pourrons finir le travail [mercredi]. Nous ne voulons pas redonner vie à cette équipe.»

Manque de discipline

Les Québécois Anthony Beauvillier et Derick Brassard ont tous deux obtenu une mention d’aide dans la victoire, tout comme Jonathan Huberdeau dans la défaite. Devant la cage des Islanders, Semyon Varlamov a repoussé 25 rondelles et son vis-à-vis Sergei Bobrovsky a quant à lui été mis à l’épreuve à 34 reprises.

Les Panthers ont payé cher leur indiscipline, puisque les Islanders ont profité de deux de leurs sept jeux de puissance pour faire scintiller la lumière rouge.

«Je n’étais pas vraiment heureux en première période, mais nous nous sommes regroupés après 10 minutes. En deuxième, j’ai aimé comment nous avons amélioré notre niveau», a commencé par dire l’entraîneur-chef Barry Trotz.

«Ils ont un bon jeu de puissance, assez dynamique. Nous avons parlé de remporter la bataille des unités spéciales, et [mardi], nous avons été capables de le faire. [...] Notre avantage numérique commence à construire sa confiance. Nous avons compris ce que nous avons à faire et heureusement, nous l'avons fait.»

AFP

En bref 

Les Islanders ont toutefois bien failli perdre Mathew Barzal, qui a effectué une vilaine chute en troisième période. S’amenant à toute vitesse vers Bobrovsky, l’attaquant a obtenu une bonne chance de marquer avant de trébucher et d’entrer durement en contact avec la bande, tête première.

S’il est resté sur la glace pendant quelques instants, il a malgré tout été en mesure de rester dans la rencontre.

Après la rencontre, le défenseur des Panthers Mike Matheson a reçu une amende de 2500 $ de la part du Département de la sécurité des joueurs de la ligue pour un bâton porté au visage de Brock Nelson. Le geste a eu lieu à 6 min 15 de la première période alors que l’arrière québécois luttait devant son filet avec l’attaquant des Islanders. Sur le jeu, Matheson a reçu une double pénalité mineure pour bâton élevé.