/sports/soccer
Navigation

Orlando-Minnesota : un match special pour Adrian Heath

Orlando-Minnesota : un match special pour Adrian Heath
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Orlando City SC n’a pas beaucoup de secrets pour l’entraîneur du Minnesota United FC, Adrian Heath, qui a entrainé l’équipe pendant six ans avant de rejoindre le club d’expansion en 2017. La demi-finale du tournoi «La MLS est de retour» entre les deux formations, jeudi, sera sûrement spéciale pour l’Anglais. 

• À lire aussi: L’Impact doit trouver mieux

• À lire aussi: Timbers-Union: un duel qui promet

Heath est resté une saison et demie à la barre d’Orlando après son arrivée en Major League Soccer (MLS) en 2015. Jamais ne s’est-il autant approché d’un trophée en MLS que cette année avec le Minnesota United FC, qui surprend depuis 2019.

«Je connais Adrian depuis des années. J’ai beaucoup de respect pour lui. [...] J’admire Adrian pour son expérience et le travail acharné qu’il a fait, et qu’il continue de faire», a indiqué l’entraîneur d’Orlando, Oscar Pareja, au quotidien «Orlando Sentinel», lundi.

Fait intéressant : celui-ci a en quelque sorte fait perdre l’emploi précédent de Heath, lorsque son FC Dallas était venu à bout d’Orlando par la marque de 4 à 0. Il avait été limogé tout juste après cette rencontre du 4 juillet 2016.

Plusieurs éclopés

Heath n’a donc pas grand-chose à apprendre sur la formation d’Orlando. Il peut toutefois se réjouir – ou pas – de l’absence sur blessure du fougueux attaquant Dominic Dwyer. «J’ai une belle relation avec le “kid” ; je l’apprécie beaucoup, a indiqué l’instructeur de 59 ans. Je l’aime bien autant sur le terrain qu’à l’extérieur. Et je sais que cette année était importante pour lui. Il a travaillé très fort à l’entre-saison pour être en grande forme, donc c’est vraiment dommage.»

Pour le Minnesota, Kevin Molino sera de retour, tandis qu’une blessure à l’aine devrait toujours empêcher le fiable défenseur Romain Metanire de voir de l’action à Orlando.

De son côté, Pareja a confirmé que l’avant Chris Mueller avait participé à l’entraînement de dimanche après s’être blessé à l’épaule gauche lors du match contre le Los Angeles FC. Il espère aussi pouvoir compter sur le défenseur Robin Jansson, qui a joué un 80 minutes très physique avant de se blesser au bas du corps.

Reste à voir si les «Loons» sauront passer outre le mur Pedro Gallese en demi-finale. Le gardien péruvien n’a accordé que quatre buts en cinq parties dans ce tournoi. Il s’est particulièrement signalé face au LAFC en bloquant quatre tirs et en ne laissant rien passer pendant la séance de tirs au but.

L’attaque du Minnesota a toutefois quelques arguments de poids. Lors du match quart de finale remporté 4 à 1 face aux Earthquakes de San Jose, quatre joueurs différents ont trouvé le fond du filet.