/entertainment/tv
Navigation

«L’appart du 5e»: Marilou Morin à la défense de Justine Pellan

Marilou Morin, Guillaume Perreault et Sarah-Jeanne Labrosse dans une scène de la série jeunesse «L'appart du 5e» actuellement diffusée sur Unis TV.
PHOTO COURTOISIE, Unis TV Marilou Morin, Guillaume Perreault et Sarah-Jeanne Labrosse dans une scène de la série jeunesse «L'appart du 5e» actuellement diffusée sur Unis TV.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le premier rôle décroché à la télévision par Marilou Morin à la fin de ses études en théâtre, il y a près de 10 ans, a été tout sauf banal. En effet, la comédienne a lancé sa carrière à l’écran en prêtant ses traits à l’unique Justine Pellan dans la série jeunesse L’appart du 5e, actuellement rediffusée par Unis TV. 

«Quand j’ai fait l’audition, c’était une “nerd”, “nerd”, “nerd”. Elle était asociale, elle avait des tocs (troubles obsessionnels compulsifs)», se rappelle Marilou Morin.

Similitudes

Malgré son caractère particulier et son vécu intense, l’interprète a toujours défendu bec et ongles son alter ego d’étudiante au cégep, coincée dans un univers auréolé de mystère.

«Sur papier, Justine, c’est facile de la juger. Je suis vraiment tombée amoureuse de ce personnage. Alors, dès que j’ai commencé à tourner – on avait reçu des textes et fait des lectures –, j’avais une vision assez claire de Justine, qui finalement n’était pas très loin de moi.»

«Je me la suis appropriée un peu et, en parlant, je me suis rendu compte – et je pense que tout le monde peut dire ça – que, moi aussi, j’en ai, des travers.»

«Alors que, sur papier, Justine est très loin de moi – je ne suis pas “nerd”, je suis plutôt dans la lune et très émotive –, elle me ressemble beaucoup, à plein d’autres niveaux.»

L’appart du 5e a permis à Marilou Morin de trouver «sa» Justine.

«Je l’aime encore, dit-elle. C’est comme si, dans ma tête, elle était encore vivante. Elle existe. Quand les gens la jugeaient, je la défendais tout le temps. Je la comprends, et je pense qu’il y a une Justine en chacun de nous.»

Grossesse bénéfique

C’est aussi à l’époque de L’appart du 5e que l’actrice a donné naissance, «en secret» du public, à son premier enfant (son deuxième est né en juin dernier). Parce que sa carrière en était alors à ses balbutiements, elle ne voulait pas être mise à l’écart professionnellement.

Au départ, elle a craint que son personnage meure, mais le scénario a été adapté pour lui permettre de poursuivre naturellement l’aventure.

«Mon personnage est tombé dans un coma fantomatique alors que j’accouchais dans la réalité. Ça m’a aidée d’avoir un enfant, parce que ç’a fait vivre toutes sortes d’affaires à Justine, qui a absolument tout vécu dans les cinq saisons de L’appart du 5e.»

Fort écho

Marilou Morin, que de nombreux jeunes apprécient grandement dans le magazine Cochon dingue, à Télé-Québec, où elle s’amuse à incarner plusieurs personnages, a touché une corde sensible chez plusieurs téléspectateurs en incarnant Justine Pellan.

«Je suis encore un peu émue par mon personnage. Comme c’était un personnage un peu “nerd”, qui a vécu beaucoup de traumatismes, une jeune femme incomprise socialement, j’ai eu droit à beaucoup de témoignages de jeunes qui m’écrivaient, qui me disaient qu’ils se reconnaissaient en Justine, ou qui me racontaient simplement leurs problèmes, leurs histoires difficiles, comment ils se sentaient...»

Très touchée de la confiance et de l’amour des jeunes témoignés à son égard, la comédienne a rapidement compris la responsabilité liée à un personnage comme Justine.

Deux épisodes de L’appart du 5e sont diffusés sur Unis TV le vendredi, dès 18h. Il est également possible de regarder la première saison au tv5unis.ca.